Electric Ant | Philip K. Dick - Le site dickien

Electric Ant


La nouvelle de Philip K. Dick, « La Fourmi électronique » a été adaptée en bande dessinée par David Mack (scénario) et Pascal Alixe (dessin).

La série est maintenant rééditée en un volume unique, certainement plus accessible en France pour la plupart d’entre nous. L’ouvrage est de qualité, format hardcover, offrant en bonus les différentes illustrations de couvertures de la première publication.

« La fourmi électrique » a été publiée en octobre 1969.
La nouvelle raconte l’accès à la conscience de Garson Poole. Après un accident de voiture (volante, bien sûr) dans lequel il a perdu une main, Garson découvre qu’il est en fait une
fourmi électrique, un androïde dont la personnalité et le comportement sont programmés. Justement, il décide d’expérimenter la manière dont il perçoit la réalité en modifiant ses circuits internes.

Do I want to interfere with the reality tape? And if so, why?
Because, he thought, if I control that, I control reality.


Il s’agit certainement d’une des nouvelles les plus marquantes de
Dick. L’ambiance y est étonnante, le déroulement tendu, la fin glaçante.

fourmi-detail
Le projet est à l’origine un travail de commande. Isa et Laura Dick, les ayants droit de Philip K. Dick en charge de Electric Sheperd Productions, ont pris contact avec David Mack pour lui proposer de travailler sur une adaptation d’un texte de Dick.
C’est sur les conseils de Jonathan Lethem (écrivain américain spécialiste de Dick, en charge de la future Exégèse) que « La Fourmi électrique » est choisie. La nouvelle est à bien des égards un concentré de thèmes dickiens. Le projet a été ensuite accepté par Marvel, et le français Pascal Alixe recruté pour le dessin.

Une de mes craintes concernant le travail d’adaptation était de voir ce qu’il allait bien pouvoir arriver au petit rouleau de bande perforée que Poole découvre dans son torse... Comment le transcrire pour un public du XXIe siècle, pour qui ce genre de technologie n’est en rien futuriste ? Le choix effectué est simple : les éléments science-fictifs sont transcrits tel quel, sans chercher à les modifier outre mesure. Et cela fonctionne parfaitement bien.
Electric-ant-planche-1

Le dessin est plaisant. Je n’ai pas le vocabulaire critique pour en parler en détail, alors disons simplement qu’il m’a plu, qu’il est parfaitement au service de l’histoire et que j’ai trouvé le trait nettement plus agréable dans la deuxième moitié de l’histoire que dans sa première. Peut-être que je me suis habitué, peut-être que le rétrécissement du cadre de l’action a mieux convenu.

L’adaptation n’est pas littérale. De nombreux changements ont été réalisés, notamment pour épaissir un peu l’intrigue et tenir la distance. Des personnages secondaires sont nettement développés, les interrogations de Poole apparaissent maintenant dans des dialogues avec autrui. La fin est également altérée, juste un peu.

Je vous en recommande la lecture, en attendant, qui sait, que le volume soit traduit par un éditeur français !

electric-ant-1electric-ant-2electric-ant-3electric-ant-4electric-ant-5
Quelques liens
-
Les BD de David Mack publiées en France ;
-
Les BD de Pascal Alixe publiées en France;
- Le
site officiel de David Mack


blog comments powered by Disqus
Etienne Barillier © 2007-2017