Philip K. Dick

"You would have to kill me and prop me up in the seat of my car with a smile painted on my face to get me to go near Hollywood."
Philip K. Dick
.

Philip K. Dick au cinéma


Unable to Launch Flash Player

This message is being displayed because the browser was unable to load the Flash Player required to display this content.

There are several possible causes for this;

  1. Your current Flash Player is outdated or it is not installed on your system. Download the latest Flash Player.
  2. Your browser does not have JavaScript enabled, this is required to load the Flash content.
  3. The Theme file used to generate this site may be missing the required JavaScript to launch the Flash player.
Philip K. Dick a toujours été intéressé par le cinéma. L'inverse n'a pas toujours été vrai. Blade Runner est à ce titre l'oeuvre séminale par excellence, ouvrant la voie à de multiples adaptations plus ou moins heureuses. Il est maintenant possible de voir trois étapes dans ce processus.

D'abord, il y eut les pionniers, les premiers qui tentèrent de porter un texte de Dick à l'écran. Le processus fut long. Philip Dick a vendu de nombreuses options tout du long de sa carrière. D’échec en projets avortés, cela nous mena droit à Blade Runner.

Puis une première ouverture au grand public s'opère avec le succès de Total Recall jusqu'à la sortie - moins heureuse - de Next. En un mot les studios ont compris qu’ils pouvaient placer sur l’affiche, dans la bande-annonce, un aguicheur « Par l’auteur de Blade Runner. » Les diverses productions sont souvent de qualité inégale, avec quelques films carrément médiocres. Avec la reprise en main par Electric Shepperd de l'ensemble des adaptations, commence une autre étape.

Nous sommes maintenant dans une nouvelle phase où on nous promet des adaptations plus respectueuses de l'œuvre originale de Philip K. Dick.

Films adaptés de Philip K. Dick



D'après le roman Do Androids Dream of Electric Sheep? / Blade Runner.

  • Screamers (1995)
D'après la nouvelle Second Variety / Variété secondaire.

D'après la nouvelle We Can Remember It For You Wholesale.

D'après le roman Confessions of a Crap Artist / Confessions d'un barjo.
  • Impostor (2001)
D'après la nouvelle Impostor.

D'après la nouvelle The Minority Report / Rapport minoritaire.

  • Paycheck (décembre 2003)
D'après la nouvelle Paycheck.

  • A Scanner Darkly (juillet 2006)
D'après le roman A Scanner Darkly / Substance mort.

  • Next (avril, 2007)
D'après la nouvelle The Golden Man / L'homme doré.


Films adaptés de Philip K. Dick annoncés


D'après le roman Radio Free Albemuth.

D'après le roman Ubik. Notez qu’il ne devrait pas utiliser le scénario écrit par Philip K. Dick.Le film semble être entré dans une spirale de développement infernale. Je ne parierais pas mon bras sur sa sortie prochaine.

D'après la nouvelle King of the Elves / Le Roi des Elfes. C’est une production Disney. Le film a disparu du planning de Disney. On peut le considérer comme arrêté. Espérons qu’un jour sortiront les travaux préparatoires.

D’après le roman Flow My Tears, The Policeman Said. La production est encore au stade du développement.

D’après le roman Martian Time-Slip. La production est encore au stade du développement.


Films adaptés de Philip K. Dick en projet


Ces films seront peut-être tournés... ou jamais ! Il est fréquent de prendre des options (à plus ou moins long terme) sur des romans. De son vivant, Philip K. Dick a signé de tels contrats à plusieurs reprises... qui ne verront jamais le jour de son vivant. Ainsi n’oubliez pas que la première option sur Blade Runner date de 1968 !

  • Warner Bros. a toujours les droits du roman Time Out of Joint.

  • John Alan Simon a les droits de VALIS / SIVA et Flow My Tears the Policeman Said / Coulez mes larmes, dit le policier.

  • Ridley Scott voudrait faire une suite à Blade Runner.



Les films adaptés de Philip K. Dick jamais tournés


Le cinéma invisible de Philip Dick comporte quelques bobines pour notre écran mental. La principale est issue de l’esprit même de Dick :

Quand Dick s’emballe pour un film qui ne sera jamais tourné et réécrit en quelques jours son chef-d’œuvre.


Dickien: (adj. m.): qui rappelle l'univers de l'écrivain Philip K. Dick.


Philip K. Dick



Etienne Barillier © 2007-2014