Citations de Philip K. Dick

Les citations de Philip K. Dick

Vous pouvez :
  • consulter les citations de Philip K. Dick ;
  • utiliser le moteur de recherche intégré ;
  • ajouter de nouvelles citations.

Nom

Citation

source

Note

Nom

Citation

source

Note

Fabien

Votre réalité n’est pas la mienne. La vôtre n’est qu’une illusion que votre perception a figée.

Le Science-fictionnaire

Wagner

Le futur, dit-il à Lantano, se résume à une série d’alternatives, n’est-ce pas Certaines juste plus probables que d’autres ?

La Vérité avant-dernière, page 611 – The Penultimate Truth (1966) Romans 1963-1964 - Collection Nouveaux Millénaires – Edition J’ai Lu (2013)

Lantano

Nous sommes une race maudite. La Genèse a raison ; il y a sur nous un stigmate, une marque originelle. Car seule une race maudite, entachée, peut utiliser ses découvertes comme nous le faisons

La Vérité avant-dernière, page 519 – The Penultimate Truth (1966) Romans 1963-1964 - Collection Nouveaux Millénaires – Edition J’ai Lu (2013)

Ferris

Tout ce je dis est un mensonge. Donc je mens en prétendant mentir. Donc rien de ce que je dis n’est mensonge. Donc je dis bien la vérité en affirmant que je mens.

La Vérité avant-dernière, page 457 – The Penultimate Truth (1966) Romans 1963-1964 - Collection Nouveaux Millénaires – Edition J’ai Lu (2013)

Stanton

Tu connaîtras la vérité, et par elle tu seras enchaîné

La Vérité avant-dernière, page 456 – The Penultimate Truth (1966) Romans 1963-1964 - Collection Nouveaux Millénaires – Edition J’ai Lu (2013

casdick

Après tout je suis une métaphore de l’inutile, un rebut de l’humanité. Una anormal qui n’aurait jamais dû naître.

Simulacres, page 373 - The Simulacra (1964) Romans 1963-1964 - Collection Nouveaux Millénaires – Edition J’ai Lu (2013)

Kdick

Chose qui faisit d’eux des Heheimnisträger, des porteurs de secret, au lieu de les laisser croupir au stade de simpes Befehlträger – des exécuteurs d’ordres

Simulacres (The Simulacra, 1964)

LeaNicolinoRiva

Tu te mets un habit d'évêque et une mitre, tu vas te balader comme ça, et les gens commencent à se prosterner et à fléchir le genou, tout le cinéma ; ils essaient de baiser ton anneau et pourquoi pas ton cul, et hop, te voilà évêque. Qu'est-ce que l'identité ? Où finit la comédie ? Personne sait.

Substance Mort

LeaNicolinoRiva

Tout homme n'aperçoit qu'une parcelle infime de la Vérité, et bien souvent, sinon perpétuellement, il se leurre à dessein sur la nature de ce précieux fragment qu'il détient. Une part de lui-même se retourne contre lui et agit comme un autre sujet. Ainsi l'homme se défait-il de l'intérieur. Un homme à l'intérieur d'un homme, ce qui ne fait point d'homme.

Substance Mort

Ben

Le roi sombre sera vaincu; il est en train de perdre la partie, il l'a perdue, il la perdra toujours. L'homme est sacré, et le vrai dieu, le dieu vivant est l'homme lui-même.

S.I.V.A

Etienne

Des réalités truquées ne peuvent créer que des êtres humains truqués. Ou alors, les êtres humains truqués ne peuvent engendrer que des réalités truquées pour les vendre à d’autres êtres humains et les transformer elles aussi en contrefaçon d’eux-mêmes. On obtient donc des faux êtres humains inventant de fausses réalités et les colportant à d’autres faux êtres humains. C’est simplement une version grand modèle de Disneyland.

Comment construire...

Stefan

Sautez dans l’urinoir pour y chercher de l’or. Je suis vivant et vous êtes mort. Plongez dans la baignoire pour voir d'où vient le vent. Vous êtes tous mort et je suis vivant.

Ubik

dicklover fat

I've seen things you people wouldn't believe. Attack ships on fire off the shoulder of Orion. I watched C-beams glitter in the dark near the Tannhäuser gate. All those moments will be lost in time, like tears in rain. Time to die

Blade Runner

mick2387

Barris s'avança en clignant des yeux. "Tu ne dors pas ? J'ai fait un rêve qui m'a réveillé. Un rêve religieux. Y avait un énorme coup de tonnerre et les cieux s'entrouvraient. Dieu apparaissait pour m'engueuler. Sa voix était furibarde. Qu'est ce qu'y racontait déjà ? - Ah, oui : "Tu m'a causé grand déplaisir mon fils." Il fronçait les sourcils. Dans le rêve, je tremblais ; je levais les yeux vers Lui et je disais : "Qu'est ce que j'ai encore fait seigneur ?" Et Il me répondait ; "Tu as oublié de reboucher le tube de dentifrice." Alors, là, j'ai compris qu'il s'agissait de mon ex-femme."

Substance Mort

RémiCollas

La réalité objective n'est que le produit d'un raisonnement destiné à formuler l'universalisation hypothétique d'une multitude de réalités subjectives.

La Fourmi électrique, 1969

bass

l'empire n'a jamais pris fin

Pajuan

L'abus des drogues n'est pas une maladie, c'est une décision, au même titre que la décision de traverser la rue devant une voiture lancée à vive allure.

Substance Mort

Pajuan

Il lui fallut quatre prières différentes pour amener la voiture jusque sur la route de Belmont... En ce monde, la prière remplaçait la technique...

L'œil dans le ciel

Tylerdurden

Mon idée maîtresse est que le monde entier dans lequel nous vivons est dokos (mot grec concernant de fausses pièces de monnaie si bien imitées qu'elles étaient autorisées à circuler), une imitation très habile, très complexe et très sophistiquée. Mais derrière ce monde contrefait qui nous entoure se cache le monde réel, et la grande quête de l'homme consiste à crever cette contrefaçon étonnamment parfaite pour accéder au monde véritable qu'elle dissimule.

Inconnue

etoiledusoir

Je pense que l'on peut éprouver effectivement de l'amour, peut être simplement une sorte d'amour, pour un auteur quand on entre en contact avec lui par le truchement d'un livre. Mais il ne le saura jamais.Surtout s'il est mort. Pourtant il se peut que quelque chose lui survive, que l'on aime à travers l'ouvrage.(...) c'est ce qui pourrait arriver de plus extraordinaire à un être humain. Continuer de vivre au dela de la mort dans un livre et être un jour aimé d'une façon ou d'une autre par quelq'un qui le lira.

Coulez mes larmes, dit le policier

Tylerdurden

Elle apercevait maintenant une couleur iridescente, où des reflets lumineux voyageaient comme à la surface d'un liquide; cela faisait comme des roues, des scies circulaires s'élevant de chaque coté d'elle. Droit devant elle la Chose gigantesque poursuivait son halètement menacant; elle entendait sa voix coléreuse, impérative, lui ordonner d'avancer. [...] celle-ci savait ce que signifiait son martèlement. Boum, boum, boum, ca n'arretait pas, et térrifiée, envahie par la douleur physique, elle éleva la voix. "Libera me,Domine," récita t'elle,

Au bout du labyrinthe

la mort de Maggie walsh

Alita51

Cette perspective ne l'enchantait pas, aussi continua-t-il à retarder l'affrontement, à errer partout et nulle part. D'ailleurs, en Californie, l'endroit où tu vas, ça ne compte pas : tu retrouves éternellement le même McDonald, comme sur une bande qui tourne autour de toi pendant que tu crois te déplacer. Au bout du compte, quand tu as faim et que tu t'arrêtes au McDonald pour manger un morceau, ils te vendent le même hamburger que la dernière fois, et que la fois d'avant, et ainsi de suite en remontant jusqu'à l'époque où tu n'étais pas né et en plus des mauvaises langues _ des menteurs évidemment _ disent que leurs hamburgers sont faits de gésiers de dinde. Selon leur enseigne, ils avaient vendu le même hamburger initial cinquante milliards de fois. Il se demanda si c'était au même client. La vie à Anaheim, Californie, n'était qu'une pub pour la vie à Anaheim qui repassait éternellement. Rien ne changeait jamais ; ça ne faisait que s'élargir toujours d'avantage, comme une tache de néon. Et ce qui suintait de la sorte avait été fixé une bonne fois pour toutes longtemps auparavant, comme si l'usine automatique qui sortait ces objets en série était restée bloquée sur la position MARCHE. Comment la Terre devint Plastique, songea-t-il en évoquant le conte de fées Comment la Mer devint Sel. Un de ces jours, il sera obligatoire de vendre des hamburgers McDonald aussi bien que de les payer ; on se les revendra les uns aux autres depuis nos salles à manger. Comme ça, on n'aura même plus besoin de sortir.

substance mort

spritz

Chaque monde a ses lois, le tout est de les découvrir.

L'œil dans le ciel

JJD

Le système de guidage de l’arme 207, qui comporte six cents éléments électroniques miniaturisés, pourrait être, au mieux, comparé à un hibou en céramique laquée que le profane prend seulement pour un objet décoratif, tandis que l’initié sait qu’il lui suffit d’ôter la tête du hibou pour découvrir un évidemment dans lequel il peut ranger ses cigarettes et son crayon

Dedalusman / Zap Gun, Le Masque SF, pp 8-9, 1974.

Joe Chip

Si vous trouvez ce monde mauvais, vous devriez en voir quelques autres

Conférence

J. Ship

L'homme est un ange frappé de folie, pensa Joe Fernwright. Jadis, ils avaient tous été de véritables anges, et à ce moment là, ils avaient le choix entre le Bien et le Mal. C'était facile, très facile, d'ètre un ange. Alors, quelque chose était arrivé, avait mal tourné, ou s'était brisé, ou encor avait échoué. Et le choix qui s'était depuis lors posé à eux ne se résolvait pas à préférer le Bien ou le Mal, mais à distinguer quelle était le moindre mal. Sous le poid du paradoxe, leur esprit avait cédé, et ils étaient maintenant des hommes..

Galactic Pot-Healer

Etienne

He felt sure the universe had begun to talk to him

VALIS

Etienne

Il faut que je fasse leur connaissance, dit-elle. Je crois que je vais aller leur demander de venir à la maison boire un martini. (Elle ouvrit la portière.) Ils sont d'une beauté ! On dirait des personnages de Nietzsche.

Confessions d'un barjo

Etienne

First, before I begin to bore you with the usual sort of things science fiction writers say in speeches, let me bring you official greetings from Disneyland. I consider myself a spokesperson for Disneyland because I live just a few miles from it -- and, as if that were not enough, I once had the honour of being interviewed there by Paris TV.

How To build an universe...

Etienne

Disneyland est un organisme évolutif.

Comment construire un univers...

Vince87

J'ai le sentiment profond qu'à un certain degré il y a presque autant d'univers qu'il y a de gens, que chaque individu vit en quelque sorte dans un univers de sa prpore création: c'est un produit de son être, une oeuvre personnelle dont peut-être il pourait être fier.

Inconnue

Etienne

Time is speeding up. And to what end? Maybe we were told that two thousand years ago. Or maybe it wasn't really that long ago; maybe it is a delusion that so much time has passed. Maybe it was a week ago, or even earlier today. Perhaps time is not only speeding up; perhaps, in addition, it is going to end. And if it does, the rides at Disneyland are never going to be the same again. Because when time ends, the birds and hippos and lions and deer at Disneyland will no longer be simulations, and, for the first time, a real bird will sing.

How To build an universe...

Etienne

L’Esprit est Un, mais en lui deux principes s’opposent.

SIVA

birobidjan

Pour moi, la poésie a commencé avec Dylan et n’a pas cessé de décliner depuis.

Message de Frolix-8

Etienne

The Empire never ended.

Exegesis

Christophe

We're blind moles. Creeping through the soil, feeling with our snouts. We know nothing

he man in the high castle

Etienne

I'm not a character in the novel ; I am the novel.

Scanner Darkly

dick shaver

Ce que je veux dire, c'est...enfin... gardez-vous d'oublier que nous ne sommes que des créatures issues de la poussière. Oui, c'est peu comme encouragement, il faut bien se mettre ça dans la tête. Mais cela dit, et compte tenu somme toute d'un mauvais départ, les choses pourraient être pires. Aussi je suis persuadé en ce qui me concerne que même dans une situation aussi pourrie nous saurons nous en tirer. Vous me saisissez ?

Le Dieu Venu Du Centaure

dick shaver

Je suis composé d'eau. Personne ne peut s'en apercevoir parce qu'elle est contenue à l'intérieur. Mes amis sont composés d'eau eux aussi. Tous autant qu'ils sont. Notre problème, c'est que nous devons non seulement circuler sans être absorbés par le sol, mais également gagner notre vie. En fait, nous avons un problème plus grave encore. Nous ne nous sentons chez nous nulle part. Pourquoi donc ?

Confessions d'un Barjo

FPC

Je suis vivant et vous êtes mort

Ubik

Benjamin

Si vous préférez faire l'expérience du L.S.D. sans en prendre, imaginez-vous restant assis pendant vingt projections de Ben Hur sans l'entracte au milieu. Vous avez saisi ?

La Schizophrénie et le Livre des Changements

Di R.

Barefoot tient ses séminaires sur sa péniche à Sausalito. Cela coûte cent dollars pour comprendre les raisons de notre présence sur cette terre. On vous offre aussi un sandwich, mais je n'avais pas faim ce jour-là. John Lennon venait de se faire tuer et je crois savoir pourquoi nous sommes sur cette terre. C'est pour découvrir que ce que vous aimez le plus vous sera enlevé, sans doute à cause d'une erreur en haut lieu plutôt qu'à titre délibéré.

La transmigration de Timothy Archer - 1982

L. Dix-Six

Si je rapporte les cendriers, est-ce que je peux avoir ma préfrontale?

SIVA

Pierre Jardin

It had been a bad night, and when he tried to drive home he had a terrible argument with his car.

The Game-players of Titan

Nick Brady

That was fifteen minutes ago,' Phil said. 'You know how I am with theories. Theories are like planes at LA International: a new one along every minute.

Radio Free Albemuth, ch. 19

Antoine

Sometimes the appropriate response to reality is to go insane

VALIS chapitre 1

Etienne

Un jour, lors d'une conférence que je prononçais à l'université de Fullerton, en Californie, un étudiant m'a demandé de donner une définition simple et brève de la réalité. J'ai réfléchi un moment et je lui ai répondu : « La réalité, c'est ce qui refuse de disparaître quand on cesse d'y croire. »

SIVA

Etienne Barillier © 2007-2016