Le Maître du Haut Château

Clans de la lune alphane

Maître du Haut Château
Quatrième de couverture :

1948, fin de la Seconde Guerre mondiale et capitulation des Alliés ; le Reich et l'Empire du Soleil levant se partagent le monde. Vingt ans plus tard, dans les Etats-Pacifiques d'Amérique sous domination nippone, la vie a repris son cours. L'occupant a apporté avec lui sa philosophie et son art de vivre. À San Francisco, le Yi King, ou Livre des mutations, est devenu un guide spirituel pour de nombreux Américains, tel Robert Chidan, ce petit négociant en objets de collection
made in USA. Certains Japonais, comme M. Tagomi, grand amateur de culture américaine d'avant-guerre, dénichent chez lui d'authentiques merveilles. D'ailleurs, que pourrait-il offrir à M. Baynes, venu spécialement de Suède pour conclure un contrat commercial avec lui ? Seul le Yi King le sait. Tandis qu'un autre livre, qu'on s'échange sous le manteau, fait également beaucoup parler de lui : Le poids de la sauterelle raconte un monde où les Alliés, en 1945, auraient gagné la
Seconde Guerre mondiale...


Prix Hugo (1963)
Titre original : The Man in the High Castle, 1962
Traduction de Jacques Parsons et Michelle Charrier

Achevé le 29 novembre 1962.

Le brouillon d'une suite mainte fois envisagée a été publiée dans The Shifting Realities of Philip K. Dick
Etienne Barillier © 2007-2017