Blade Runner: Done in 60 Seconds


Comments

Comment terminer Blade Runner?

Blade Runner Screening test

Vous le savez comme moi, la fin du tournage de Blade Runner a été une longue suite de conflits et de crises.

  • Les prises de vues qui s’achèvent en catastrophe parce qu’une grève menace d’arrêter le tournage ;
  • L’ajout d’une voix off pour clarifier la narration, imposée par les producteurs, qu’Harrison Ford sabote lors de l’enregistrement espérant que les prises seront inutilisables ;
  • Ridley Scott qui doit lutter pour pouvoir faire le montage qu’il appelle de ses vœux.

This movie gets worse every screening.


Cette note date de janvier 1982. Nous en sommes au troisième montage du film, après une projection test. Ce sont les réactions de trois producteurs exécutifs, Jerry Perenchio, Bud Yorkin et Robin French. Lisez-là jusqu’à la fin, où on envisage de se rendre à Londres afin de reprendre en main le montage en expulsant Ridley Scott

(source)



Comments

Do Computers Dream of Electronic Sheep ?

Merci à Benjamin Bardou, qui partage avec nous son travail autour de Blade Runner : Do Computers Dream of Electronic Sheep ?

À voir en HD et en plein écran, bien sûr !




Comments

Un Noël dickien

Photo de tournage Rutger Hauer dans Blade Runner

Trois sorties dickiennes pour ce mois de décembre !

Blade Runner


L’avant-dernier tome de la bande dessinée de Tony Parker.
La fin de la série est véritablement ma préférée. Le projet me semble de plus en plus maîtrisé et intéressant.
Le dernier volume paraîtra en mars 2013, avec probablement un coffret qui réunira les volumes 4-5-6, semblable à celui qui regroupait les volumes 1-2-3.






Blade Runner - édition trentième anniversaire


L’événement est certainement la sortie du coffret Blu-ray célébrant le trentième anniversaire du chef-d’œuvre de Ridley Scott.
Son contenu est sans réelle nouveauté pour ceux qui avaient acheté les éditions Z1 / Z2 précédentes. Nous pouvons cependant avoir maintenant une édition française HD comprenant les versions Final Cut, Cinéma, Internationale et Director's Cut ainsi que le magnifique documentaire Dangerous Days sans oublier la version Workprint du film et une galerie de plus de 1000 photos. Parmi les plus du coffret, un jolie petit livre de photos, une réplique plastique Spinner et une carte postale avec une illustration 3D.

Nécessaire pour les complétistes, non ?



Total Recall - Mémoires programmées


Le film n’est pas bon, nous sommes tous d’accord là-dessus, non ?
Je suis pourtant curieux de découvrir la version longue, avec Ethan Hawke qui fait une petite apparition dans le rôle de Hauser.
Sinon j’aime beaucoup cette photo de Rutger Hauer qui montre le travail sur son costume. Et si je ne parle plus de Total Recall, version 2012 c’est bien parce que j’ai peu à en dire.






Comments

Prometheus suite de Blade Runner ?

prometheus-blade-runner

Prometheus suite de Blade Runner ?

Dans les bonus de l’édition anglaise de Prometheus on peut découvrir ce texte écrit par le personnage de Peter Weyland (Guy pearce). Je souligne toutes les allusions à Eldon Tyrell, sa mégalomanie pyramidale et ses Répliquants.

Alors voyons.

  • C’est un truc pour exciter les fans tout autour du monde, rédigé par un geek sous payé et c’est bien joué.
  • Avec la mise en route de Blade Runner 2, Ridley Scott a l’intention d’unifier les univers de Blade Runner, d’Alien via Prometheus et nous sommes devant un truc assez énorme, façon George Lucas.

Vous avez une explication ?

(source)

Mise à jour

En fait le blu ray contient un supplément « Merging Ridleyverses » dans lequel on voit Ridley Scott jouer avec l’idée durant la pré-production.

prometheus blu ray

Allant même jusqu’à envisager de faire apparaître des... Batty dans le film (dessin de Ben Proctor).

Weyland Batty

(source)



Comments

Blade Runner - dernier jour

bladebw7

Certains films sont obsédants comme un rêve de licorne. Le tournage de Blade Runner a été épique, frôlant souvent la catastrophe et a été riche en conflits. Il a été surtout rendu compliqué par une menace de grève de la Directors Guild qui devait débuter le 1er juillet 1981. Ridley Scott, s’il voulait finir son film, devait par conséquent absolument boucler son tournage avant la date fatidique.
Sinon, il allait devoir suivre les consignes de son syndicat et se retirer du projet…
Quand la date buttoir approche, l’équipe, déjà tendue, devient frénétique. Il reste à filmer le combat sur le toit entre Deckard et Batty ainsi que la scène de la mort de Batty...
Commencent alors trente-six heures de tournage où la pluie accentue la fatigue et l’épuisement. Les acteurs font la plupart de leurs cascades. Rutger Hauer improvise les dernières paroles de son personnage et Harrison Ford n’a plus besoin de jouer l’effondrement de son personnage, quand, au petit matin, on tourne les derniers plans.
Tournage de Blade runnerTournage de Blade runnerTournage de Blade runnerTournage de Blade runner

(Source des photos)



Comments

Philip K. Dick - Nouveaux Millénaires

Philip K. Dick romans 1960 1963


À paraître le 3 octobre 2012, le deuxième volume des romans de Philip K. Dick.

Au sommaire :
- Docteur Futur
- Les marteaux de Vulcain
- Le bal des Schizos
- Glissement de temps sur Mars
- Dr Bloodmoney
- Les joueurs de Titan


Blade Runner Nouveaux Millénaires



À paraître le 3 octobre 2012, la nouvelle traduction de Blade Runner (!)

Cette traduction est signée par Sébastien Guillot. Le volume contient également une postace d’Étienne Barillier (!) où je reviens sur le livre, ses thèmes et sa postérité.

Franchement j’aime beaucoup cette couverture.

Les deux livres sont déjà disponibles en pré-commande. N’hésitez pas à les réserver chez votre libraire préféré !

Comments

Blade Runner - trentième anniversaire

Blade Runner

Le 7 novembre 2012, va sortir une nouvelle édition de Blade Runner de Ridley Scott. Pour rappel, en France, le montage Final Cut a été commercialisé en Blu-Ray accompagné d’un dvd avec le Making of Dangerous Days, les quatre montages du film n’ayant été commercialisés chez nous que dans un coffret dvd.

Au sommaire :
Blu-ray 1 : la version « Final Cut » de 2007
Blu-ray 2 :
- la version cinéma américaine de 1982
- la version cinéma internationale de 1982
- la version « Director’s Cut » de 1992
Blu-ray 3 : la version de travail (110 minutes)
DVD : la version « Final Cut » de 2007
La maquette du « spinner » de la police
Blu-ray 4 : « Dangerous Days : le making of de Blade Runner »
Galerie photos (HD)
Un livret de 72 pages
Un Spinner

Ce coffret 3 Blu-ray + 1 DVD sera commercialisé à 34.99 euros, disponible en pré-commande.



Comments

Blade Runner à l'aquarelle

Vous connaissez le procédé du rotoscoping pour avoir vu Scanner Darkly : il s'agit de peindre l'image filmée. C’est exactement ce qu’a fait Anders Ramsell en travaillant à l’aquarelle pour un résultat assez bluffant.





Comments

Blade Runner rétro

Blade Runner Pulp

J’étais juste en train de penser à Blade Runner, et voilà ce que je découvre.

J’adore.

(via) et (via)


Comments

Blade Runner, deuxième

Blade Runner tournage

En pleine promotion de Prometheus, Ridley Scott en vient tout naturellement à évoquer le reste de sa filmographie ainsi que ses prochains projets, au nombre desquels nous pouvons compter Blade Runner 2 !

Par exemple dans une interview pour The Daily Beast, où il parle des personnages féminins forts dans ses films, il affirme :

Funny enough, I started my first meetings on the Blade Runner sequel last week. We have a very good take on it. And we’ll definitely be featuring a female protagonist.


Les choses se précipitent. Voilà qu’Alcon Entertainment vient de publier le communiqué de presse suivant, où nous apprenons que le film se déroule quelques années après le premier :

LOS ANGELES, CA, MAY 17, 2012—Hampton Fancher is in talks to reunite with his Blade Runner director Ridley Scott to develop the idea for the original screenplay for the Alcon Entertainment, Scott Free, and Bud Yorkin produced follow up to the ground-breaking 1982 science fiction classic, it was announced by Alcon co-founders and co-Chief Executive Officers Broderick Johnson and Andrew Kosove.
The filmmakers are also revealing for the first time that the much-anticipated project is intended to be a sequel to the renowned original. The filmmakers would reveal only that the new story will take place some years after the first film concluded.
The three-time Oscar-nominated Scott and his Blade Runner collaborator Fancher originally conceived of their 1982 classic as the first in a series of films incorporating the themes and characters featured in Philip K. Dick‘s groundbreaking novel Do Androids Dream of Electric Sheep?, from which Blade Runner was adapted. Circumstances, however, took Scott into other directions and the project never advanced.
Fancher, although a writer of fiction, was known primarily as an actor at the time Scott enlisted him to adapt the Dick novel for the screen. Fancher followed his “Blade Runner” success with the screenplays, The Mighty Quinn (1989) and The Minus Man (1999). He has continued to write fiction throughout his career.
Scott also will produce with Alcon co-founders and co-Chief Executive Officers Broderick Johnson and Andrew Kosove as well as Bud Yorkin and Cynthia Sikes Yorkin. Frank Giustra and Tim Gamble, CEO’s of Thunderbird Films, will serve as executive producers.
The original film, which has been singled out as the greatest science-fiction film of all time by a majority of genre publications, was selected for preservation in the United States National Film Registry by the Library of Congress as being “culturally, historically, or aesthetically significant.” The film was selected for preservation in the United States National Film Registry in 1993 and is frequently taught in university courses. In 2007, it was named the 2nd most visually influential film of all time by the Visual Effects Society.
State Kosove and Johnson: “It is a perfect opportunity to reunite Ridley with Hampton on this new project, one in fact inspired by their own personal collaboration, a classic of cinema if there ever was one.



Donc pour faire simple, le scénariste original de Blade Runner, soixante-quatorze ans, et son metteur en scène, soixante-quinze ans, reviennent aux affaires pour montrer à ces petits jeunots comment on fait de l’argent un film !
Ce serait mentir que de dire qu’un tel projet n’est pas excitant. Mais j’aimerais surtout avoir des nouvelles de la série télévisée que Ridley Scott devait produire d’après Le Maître du Haut Château !

Sur le même sujet lire :

Comments

PKD Otaku #24

pkd-otaku24

Le nouveau numéro de PKD Otaku est en ligne. C’est en anglais, et c’est formidable.
Il est gratuit. Cliquez sur l’image pour télécharger le .pdf

Et pour les amateurs de Blade Runner, je vous recommande cette autre revue (anglais, gratuit, .pdf) : Journey Planet.

Comments

Dick à l'école

Philip K. Dick © Chuck Hodi http://etsy.me/w3JoRt

blade runner logo

Tout d’abord, pour les anglophones, je ne saurais trop vous recommander d’aller lire ce bel article publié dans Los Angeles Review of Books. Il est riche, documenté et aborde la question de l’œuvre de Philip K. Dick sans tomber dans les poncifs habituels.

blade runner logo
Ensuite je vous laisse rêver un peu : imaginez que vous êtes lycéen et que vous êtes en train de préparer le bac de français en étudiant Blade Runner, le livre et le film ! C’est ce que propose de faire l’académie d’Amiens aux élèves de série professionnelle : Parcours de lecture : "Blade Runner" de Philip K. Dick. (Je précise que ce ne sont pas des cours tout faits, mais une base sur laquelle l’enseignant peut s’appuyer pour préparer son travail.)

blade runner logo
Pour nos amis nantais, au Lieu Unique, conférence de François Angelier et Jean-Yves Bocher sur « L’œuvre de Philip K. Dick » le mercredi 7 mars à 18h30, de Jean-Yves Bocher et Arnaud Bordas sur « L’adaptation de Philip K. Dick au cinéma » le mercredi 17 mars à 18h30 et enfin Jean-Yves Bocher et Gilles Dumay autour des « Héritiers de Dick » le mercredi 21 mars à 18h30.



Comments

Do Androids Dream of Electric Sheep? #4

Do Androids Dream of Electric Sheep?

Le quatrième tome de Do Androids Dream of Electric Sheep? vient de sortir chez Emmanuel Proust.


Les deux autres volumes sont attendus dans le courant de l’année.

Je trouve que l’adaptation gagne vraiment en qualité au fil des tomes et que le travail de
Tony Parker est de plus en plus maîtrisé.

ISBN : 9782848103815
Prix: 18.00€




Comments

Blade Runner Sketchbook (1982)

Le Blade Runner Sketchbook est une publication mythique, dont le prix pouvait atteindre des sommets sur le marché de l’occasion.

Publié en 1982, à l’occasion de la sortie du film, le livre reproduit des dessins de Syd Mead et Ridley Scott réalisés lors de la production du film. Ce qui en faisait un livre particulièrement recherché est le fait qu’il évoque des scènes qui ne furent jamais tournées, pour des raisons financières ou des changements de scénario.
Encore une fois, une perle nous permet de nous plonger dans le processus créatif si particulier et si fascinant de ce film.

Le livre est maintenant consultable en ligne gratuitement, et a priori légalement.


N’hésitez pas, c’est encore Noël !

Comments

Do Androids Dream of Electric Sheep?


Noël !

Vous ne saviez pas quoi faire des étrennes de votre chère Tata Josette ?

Et bien les éditions Proust ont pensé à vous en sortant un coffret regroupant les trois premiers volumes de l’adaptation en bande dessinée de Do Androids Dream of Electric Sheep?

Le tout dans un coffret cartonné qui fera honneur à la bibliothèque de l’homme de goût.

C’est pas beau la vie ?


Comments

Philip K. Dick en 2012

Voici le programme de publication des prochains titres de Philip K. Dick.


Do androids dream of electric sheep ? vol.4


  • De Tony Parker
  • Traduit de l'américain par Benjamine Des Courtils
  • À paraître le 19 janvier 2012
Il s’agit de la suite de la publication de l’adaptation en bande dessinée du roman. C’est un très bonne nouvelle, nous aurons donc probablement une édition intégrale de la traduction et pas seulement la moitié !

Le maître du Haut Château


  • traduit de l'américain par Michelle Charrier
  • À paraître le 1er février 2012
  • Collection Nouveaux Millénaires (J’ai Lu)
J’ai déjà parlé de cette nouvelle édition, dont la couverture est simplement superbe. Je suis curieux de voir ce que la nouvelle traduction pourra nous apporter.

Romans : 1953-1959


  • À paraître le 1er février 2012
  • Collection Nouveaux Millénaires (J’ai Lu)
Là c’est du lourd. Comme vous le voyez, un gros livre comprenant plusieurs romans. C’est une très bonne chose, la plupart des titres de cette période sont épuisés !

Au pays de Milton Lumky


  • À paraître le 8 février 2012
Une réédition bienvenue d’une des tentatives de littérature générale de Dick. Certainement un de mes préférés, avec Confessions d’un barjo, bien sûr. Et puis… c’est de ce côté-là qu’il faut chercher si vous voulez deviner le titre du prochain livre inédit en France qui va paraître l’année prochaine !

Comments

Blade Runner 2 - encore

bladerunner2

Blade Runner 2 ? Non, bien sur je ne parle pas du roman de K. W. Jeter, mais bel et bien de ce qui vient d’être annoncé par Ridley Scott dans une interview récente pour le Wall Street Journal :

  • il va réaliser Blade Runner 2 (espérons qu’il trouvera un meilleur titre !)
  • il est probable que ce sera une suite au premier.
  • il est en train de chercher un scénariste.

Bon. Comme je ne sais vraiment pas quoi en penser. Comme je me demande toujours en quoi un tel projet est utile. Je vous laisse les commentaires pour en parler.

(Lien vers l’article original.)

Comments

Android Dreams

Voici un time lapse de Tokyo inspiré par Blade Runner et tourné en une année par Samuel Cockedey.

Pour mémoire, un time lapse est un procédé cinématographique qui consiste à ne plus capturer 24 images par seconde, mais à étendre la durée entre chaque prise de vue. Le résultat est ici assez intéressant, le montage mêlant la voix d'Harrison Ford à l'exploration du temps qui s'écoule. Je vous recommande de monter le son et de regarder en plein écran !



Pour aller plus loin, une interview de Samuel Cockedey.

(Merci à Philippe pour la découverte)

Comments

Blade Runner - tome 3

Le troisième volume de la traduction du Blade Runner mis en images par Tony Parker vient de paraître.


Signalons la présence d’une magnifique postface de Jonathan Lethem, décidément dorénavant incontournable dès que l’on évoque Philip K. Dick.

Ce seul texte autobiographique, personnel et magnifique, justifie à lui seule l’achat du livre. Lethem y évoque son Philip K. Dick, les liens avec son œuvre et bien évidemment les origines du tatouage « Ubik » qu’il porte sur le bras...

Il s’appelle « Crazy friend » et si vous venez sur ce site, c’est qu’il est le vôtre aussi.

PS.: de nombreuses rééditions sont à attendre l’année prochaine, on parle déjà du retour sur les rayons de Au Pays de Milton Lumky mais aussi d’une rééditions des romans sous la forme de gros volumes chronologiques, chez J’ai Lu.



Comments

Sur le tournage de Blade Runner

Attention, document rare ! Ceci est un documentaire d’époque, tourné par M. K. Productions, destiné à être projeté lors des conventions de science-fiction.
Ridley Scott, Syd Mead et Douglas Trumbull parlent de la création de l’univers de Blade Runner.
À voir en plein écran !

Blade Runner Convention Reel (1982) from Joan Fuste on Vimeo.



Mise à jour : Si la vidéo est retirée, elle est toujours visible en visitant ce lien.



Comments

Une parodie de Blade Runner

Vous vous en doutez, gérer un site consacré à Philip K. Dick amène ici des personnes qui ne sont absolument pas intéressées par la littérature mais par des activités solitaires plus... intimes.
Néanmoins il était temps que l’industrie du cinéma pour adultes rende hommage au chef-d’œuvre de Ridley Scott. C’est désormais chose faite.


Je suis sûr que je n’aurai aucun mal à trouver des volontaires pour faire une critique du film, non ?

ps.: oui, soucieux de ne pas me faire cataloguer par google, j’ai fait attention aux termes employés. On parle ici de Dick, façon Philip Kindred. Happy


Comments

Ridley Scott retrouve Blade Runner

Ridley revient à Blade Runner

La nouvelle a vite fait le tour du web, alors essayons de dégager quelques faits qui nous permettent de dépasser la simple information, assez incroyable en l’état, selon laquelle Ridley Scott, prépare une suite de Blade Runner !

  • Les droits de la suite sont possédés par la compagnie Alcon Entertainment. L’achat a été finalisé en mars 2011. Vous pouvez lire une interview des producteurs réalisée alors, ainsi ce qu’en disait Isa Dick.
  • Les droits portent aussi bien sur l’univers du film que sur le roman de Philip K. Dick, dans lequel il sera encore possible de piocher (je me demande si Ridley Scott a fini par le lire, d’ailleurs).
  • Le projet semble concerner toute une série de produits autour de l’univers de Blade Runner, aussi bien d’autres suites que des prequels (comment on dit une suite qui se passe avant en français ?) voire des émissions TV ou multimédias.
  • Ce n’est absolument pas un remake.
  • Il n’y a pour le moment strictement rien d’écrit ! Si les contrats sont signés, aucun scénario n’a été envisagé… Donc ne retenez pas votre souffle !
  • On évoque à gauche et à droite une liaison avec un des débuts envisagés pour le film : la révolte des Répliquants sur Mars.
  • Vous pouvez lire dans le LA Times une interview d’Andrew Kosove, qui explique qu’au mieux le tournage pourrait être envisagé pour 2013 avec une sortie en salle en 2014.
  • Harrison Ford ? Personne n’en sait rien.
  • En attendant, voici une scène inédite de Blade Runner, devant servir pour une conversation au vidphone entre Rick Deckard et le vice-président de la Tyrell Corporation.

Pour les curieux, l’intégralité de l’annonce officielle :

LOS ANGELES, CA, AUGUST 18, 2011—Three-time Oscar-nominated director Ridley Scott is set to helm a follow up to his own ground-breaking 1982 science fiction classic “Blade Runner” for Warner Bros-based financing and production company Alcon Entertainment ( « The Blind Side, » « The Book of Eli » ).
Alcon co-founders and co-Chief Executive Officers Broderick Johnson and Andrew Kosove will produce with Bud Yorkin and Cynthia Sikes Yorkin, along with Ridley Scott. Frank Giustra and Tim Gamble, CEO’s of Thunderbird Films, will serve as executive producers.
The filmmakers have not yet revealed whether the theatrical project will be a prequel or sequel to the renowned original.
Alcon and Yorkin recently announced that they are partnering to produce “Blade Runner” theatrical sequels and prequels, in addition to all television and interactive productions.
The original film, which has been singled out as the greatest science-fiction film of all time by a majority of genre publications, was selected for preservation in the United States National Film Registry by the Library of Congress as being "culturally, historically, or aesthetically significant." The film was selected for preservation in the United States National Film Registry in 1993 and is frequently taught in university courses. In 2007, it was named the 2nd most visually influential film of all time by the Visual Effects Society.
State Kosove and Johnson: “It would be a gross understatement to say that we are elated Ridley Scott will shepherd this iconic story into a new, exciting direction. We are huge fans of Ridley’s and of the original ‘Blade Runner.’ This is once in a lifetime project for us.”
Scott is represented by David Wirtschafter at WME and David Nochinson at Ziffren Brittenham.
Released by Warner Bros. almost 30 years ago, "Blade Runner" was adapted by Hampton Fancher and David Peoples from Philip K. Dick's groundbreaking novel “Do Androids Dream of Electric Sheep?" and directed by Scott following his landmark “Alien.” The film was nominated for two Academy Awards (Best Visual Effects, and Best Art Direction). Following the filming of “Blade Runner,” the first of Philip K. Dick’s works to be adapted into a film, many other of Dick’s works were likewise adapted, including “Total Recall,” “A Scanner Darkly,” “Minority Report,” “Paycheck,” and the recent “The Adjustment Bureau,” among others.










Comments

Nouvelles du jour

- Les soldes commencent et le coffret ultimate de Blade Runner est maintenant disponible pour trois fois rien.
Il est absolument indispensable, non seulement pour les films mais surtout pour l’exemplaire travail éditorial qu’offrent les suppléments.

- un essai américain autour de l’architecture, le cinéma et les adaptations de Philip K. Dick Architecture and Science-Fiction Film Philip K. Dick and the Spectacle of Home écrit par le Dr David T. Fortin.
Dommage que le livre coûte si cher, le sujet me semble passionnant. Pour les curieux, la préface est en ligne.

- Radio Free Albemuth continue son petit bout de chemin. Cette semaine le film était projeté à Seattle au Science Fiction Hall of Fame. Bientôt en France ?


Comments

Sur le tournage de Blade Runner

Présenté sans commentaires, car j’adore cette photo !

blade-runner-tournage

(source)


Comments

Blade Runner - Les polaroids

Lors du tournage de Blade Runner, Sean Young a pris de nombreux polaroids, autant d’instantanés du tournage d’un film mythique.

polaroid-blade-runner06_wmpolaroid-blade-runner04_wmpolaroid-blade-runner03_wmpolaroid-blade-runner01bis_wmpolaroid-blade-runner01_wmpolaroid-blade-runner_wm

Vous pouvez aller voir le reste des photos sur son site officiel.

(merci à Morgan.)


Comments

La promo de Blade Runner

27CDB6E-AE6D-11cf-96B8-444553540000" id="Visionneuse" width="512" height="384" codebase="http://fpdownload.macromedia.com/get/flashplayer/current/swflash.cab">


1982... Certains d’entre vous écraseront une larme d’émotion devant cette curiosité où l’on découvre Harrison Ford faisant la promo de Blade Runner, sur Antenne 2.


Comments

Voigth-Kampff dans l'iPhone

Voigth-Kampff pour iPhone

Voilà l’application que vous cherchiez !

Il vous est maintenant possible de passer et de faire passer des tests de Voigth-Kampff (en anglais ou en espagnol) à votre entourage.

VKTest - Latroupe Studios
Elle est disponible sur iPhone gratuitement !
En bonus, des images de la collection d’accessoires de Blade Runner de Juan Furté, dont nous vous avions déjà parlé auparavant.


Comments

Trucs en vrac

Du vrac de choses que j’avais sous le coude depuis quelques temps. Fouillez, piochez et amusez-vous.

blade runner logo
La rencontre au Forum des images a été aussi plaisante que trop brève. Ariel Kyrou et moi avions prévu un programme assez large, permettant d’aborder de nombreuses thématiques. Le public présent (merci à vous !) a été attentif, comportant manifestement quelques dickiens prompts à nous corriger et à nous demander explications et éclaircissements. Nous voulions pouvoir mettre en place un tel dialogue, merci à toute l’équipe du Forum de l’image de l’avoir rendu possible. N’hésitez pas à suivre le reste des projections !

blade runner logo
Un exemplaire annoté du scénario de Blade Runner ? 6720 Euros !

blade runner logo
Un podcast entièrement consacré à Philip K. Dick et à ses adaptation cinématographiques : Now Playing Presents: The Complete Philip K Dick Retrospective Series;

blade runner logo
J’ai déjà eu l’occasion de vous montrer quelques images de l’exposition Science et Fiction à la Cité des Sciences (Paris). Comme j’ai eu l’occasion d’y faire un tour, en voilà de nouvelles.
Cliquez pour les voir en grand format.

Blade Runner à ParisBlade Runner à ParisBlade Runner à ParisBlade Runner à ParisBlade Runner à ParisBlade Runner à Paris
Bien sûr une telle exposition, vraiment remarquable par sa richesse et l’amplitude des pistes qu’elle ouvre, ne peut être exempte de défauts.
Par exemple, cherchez l’erreur :
Blade Runner à Paris
Sans commentaire et sans rancune !
Je ne peux cependant que vous recommander d’aller y faire un tour si vous avez l’occasion. Vous ne le regretterez pas !


Comments

DO ANDROIDS DREAM OF ELECTRIC SHEEP?

dadoes

Les Éditions Emmanuel Proust se sont lancées dans la traduction de la version française du projet un peu fou de Tony Parker, l’adaptation en bande dessinée de Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?, plus connu sous le titre de son pendant cinématographique, Blade Runner.

Le projet est un peu dingue, dans sa volonté de faire une adaptation intégrale et littérale du roman. Le texte est complet, ce qui rend la lecture toujours un peu surprenante, avec ses « dit-il » qui surgissent entre les bulles.

Pourtant je me suis laissé prendre au charme qui se dégage de l’ensemble, ne lisant ni vraiment un roman, ni un roman illustré mais un objet hybride, une tentative qui est une magnifique déclaration d’amour au roman original.

On peut noter que les couvertures de cette édition française sont inédite, et que les postfaces, souvent remarquables comme celle de Warren Ellis, sont également traduites.

Jugez sur pièce, avec une scène dont vous vous souvenez certainement :

androids-BD_Part2_02androids-BD_Part2_11androids-BD_Part2_17

Le calendrier :

Comments

Une interview d'Isa Dick

À l’occasion de la sortie en France de L’Agence, Isa Dick a accordé une interview au figaro.fr.

Et le moins que l’on puisse dire est qu’elle annonce du lourd :

- elle évoque le projet Blade Runner, dont la rumeur le lie à Christopher Nolan ;
- elle confirme le projet de la BBC autour du Maître du Haut Château, produit par Ridley Scott ;
- elle confirme que Michel Gondry et Steve Zaillan travaillent sur une adaptation d’Ubik ;
- elle évoque Le roi des Elfes, le projet Disney dont on ne sait pas trop s’il est mort ou non.

Mazette ! Je vais avoir du boulot pour dix ans encore !

(Merci à Thomas qui a déniché le lien.)

Comments

Do androids dream of electric sheep

Bonne nouvelle, en mars, les éditions Emmanuel Proust (site) vont sortir en français le début de l’adaptation en bande dessinée de Do androids dream of electric sheep ? qui paraît actuellement aux USA chez BOOM! Studio.

Le titre n’apparaît pas dans leur catalogue en ligne (ou du moins, je ne l’ai pas trouvéWinking mais est déjà référencé chez Amazon, comme vous le voyez à droite.
J’ignore également combien d’épisodes du comics seront réunis dans ce premier volume, ni quel rythme de parution est prévu pour la suite.

Aux USA, 24 numéros sont déjà parus, la série est toujours en cours.

Parution prévue pour fin mars, n’hésitez pas à le réserver à l’avance chez votre libraire préféré.


Sur le même sujet, lire :

Comments

Blade Runner à Paris

Merci à Cyril qui nous fait partager sa découverte : à l’occasion de l’exposition Science et Fiction à la Cité des Sciences (Paris) vous pouvez découvrir ces éléments de costumes de Blade Runner. Vous les reconnaîtrez sans peine.

Science et Fiction à la Cité des SciencesScience et Fiction à la Cité des Sciences Science et Fiction à la Cité des SciencesScience et Fiction à la Cité des Sciences
Comments

Blade Runner Revisited

Un bel hommage au Blade Runner de Ridley Scott, signé François Vautier.
À voir en plein écran.

BLADE RUNNER revisited >3.6 gigapixels from François Vautier on Vimeo.

Comments

Des moutons électriques à Cornell

Dick Cornell
L’université de Cornell (New York - USA) a mis au programme de lecture à faire pendant les vacances le roman de Philip K. Dick Les Androides rêvent-ils de moutons électriques ?

Cela concerne obligatoirement tous les nouveaux inscrits.

  • Une exposition dans les locaux de l’université ;
  • Cette exposition a d’ailleurs son pendant virtuel ;
  • Pour les curieux, un questionnaire ! Chaque étudiant doit écrire un texte, dans le cadre du processus d’orientation de la rentrée.

Comments

PKD Fest

Le PKD fest a eu lieu en ce mois d’août. David Gill en rend compte sur le site io9. D’ailleurs il est actuellement membre de l’équipe qui est en train de lire l’Exégèse pour préparer sa prochaine publication.

Vous pouvez également écouter sa communication à propos de Les Androides rêvent-ils de moutons électriques ? sur le site du festival.

Comments

Le storyboad de Blade Runner

De nouvelles images de Blade Runner apparaissent toujours.

Voici quelques planches inédites du storyboard de Sherman Labby. Il s’agit d’une scène inédite, quand Roy Batty revient voir Tyrell. Il faudrait plonger dans les différents scénarios pour voir ce qu’il en est exactement. Un volontaire ?





(source)

Comments

Dust to Dust

Dust to DustDust to DustDust to Dust
Le premier numéro de Do Androids Dream of Electric Sheep? Dust To Dust est paru, toujours chez BOOM! Studios.
Il s’agit d’une prequel qui imagine la vie de ceux qui chassaient les androïdes, avant Rick Deckard et compagnie. Nous sommes dans un mélange entre le film et le roman. S’il est encore trop tôt pour juger de ce que va être la série, les plus curieux peuvent y jeter un œil.

Vous pouvez lire gratuitement les six premières pages ici.

Sur le même sujet, lire :

Comments

Pour un Blade Runner

Oh, elle était chère et belle la mallette du coffret Blade Runner.
C’était au tout début du site, il y a deux ans (déjà !) et comme beaucoup, je n’ai pas cédé aux sirènes de la tentation et n’ai pas acheté le coffret ultime (de la mort qui tue.)
Bien évidemment j’en crevais d’envie.

Pour mémoire voilà à quoi ressemblait la bête :

Blade Runner

En plus du superbe coffret numéroté (à 103.000 exemplaires !), on trouvait un spinner en plastique, une licorne façon origami. Les cartes postales et la lettre de Ridley Scott sont apparues dans le coffret commercialisé en France, dans un format nettement plus petit.

Plus étonnant, un petit hologramme :


Pourquoi en parler maintenant ? Et bien si comme moi vous avez déjà les films, et que seuls les
goodies vous intéressent, il est actuellement possible de se procurer cette mallette pour un prix ridicule.

Ce que j’ai fait ? Acheter la mallette avec les disques au format HD-DVD, format qui n’est plus exploité, supplanté par le Blu-ray.
Alors d’accord, à moins que vous n’ayez le matériel adéquat, vous n’en ferez rien, mais vous aurez acheté la mallette pour une véritable misère.
Le hic, c’est qu’elles partent très vite et on ne trouve plus que les éditions à 100 Euros...

Le plus simple est d’aller jeter un oeil
sur eBay.

Sur le même sujet lire :

Comments

Son Blade Runner

mybladerunner
On touche au sublime, les enfants.

Qu’un fan cherche à collectionner, nous pouvons tous les comprendre... surtout si vous venez sur cette page et que Philip K. Dick occupe une place conséquente dans votre bibliothèque !

Mais là... Non seulement nous sommes devant un über-fan mais il va encore plus loin dans sa passion pour Blade Runner. Certes il collectionne les affiches, éditions, livres, images mais il recherche également les accessoires ou les répliques d’accessoires utilisés dans le film.

Cela force le respect.

Visitez http://www.mybladerunner.com/ et son site compagnon http://www.thelostfiles.net qui raconte l’écriture d’un livre autour des accessoires de Blade Runner.

Sur le même sujet lire :



Comments

Do Androids Dream Of Electric Sheep?: Dust To Dust

BOOM! Studio est en train de mener l’adaptation de Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? en bande dessinée. Ils continuent leur travail autour de Philip K. Dick avec une nouvelle série : une prequel (i.e. une série qui se déroule avant) au roman !

DO ANDROIDS DREAM OF ELECTRIC SHEEP?: DUST TO DUST


Écrit également par Chris Roberson, déjà responsable de l’adaptation du roman, et dessiné par Robert Adler, la série se déroule à la fin de la World War Terminus, quand émerge le problème de la vie artificielle et des androïdes.
Nous découvrons alors les premiers policiers chargés de résoudre d’un coup de blaster la question : Malcolm Reed, un homme aux capacités empathiques exceptionnelles et son partenaire Charlie Victor.
Parallèlement nous suivrons le combat de la biologiste Samantha Wu, qui tente de sauver les derniers animaux vivants.

La série doit compter 12 numéros.
Parution : le 31 mars 2010.

dust to dustdust to dustdust to dust
Sur le même sujet, lire :

Comments

Do Androids Dream of Electric Sheep ?

Nous vous avons déjà parlé du projet d’adaptation en bande dessinée de Do Androids Dream of Electric Sheep ?, roman à l’origine de l’inspiration de Blade Runner.

Publié en 24 épisodes, il n’a d’autre scénariste que Philip K. Dick lui-même. Le texte du roman est par conséquent bel et bien là, au mot près, avec des coupes que je soupçonne infimes. Ce qui fait de la série un objet hybride, entre roman, roman illustré et comics.

L’achat, mois après mois, de chaque fascicule entraîne une lecture fragmentaire qui nuit à l’ensemble. BOOM! Studios vient d’éditer un recueil regroupant les quatre premiers numéros (format hardcover, couverture avec jaquette, un bel objet).

Le tout est vendu $24.99 aux U.S.A. L’acheter chez Amazon me semble une bonne affaire.


Le sommaire :
  • les quatre premiers numéros dessinés par Tony Parker,
  • les postfaces de Warren Ellis, Matt Fraction, Rockne S. O’Bannon et Ed Brubaker,
  • les différentes couvertures.

Sur le même sujet, lire :
Comments

En ce mois d'octobre

Tandis que le festival des Utopiales approche, l'actu dickienne s'accélère un brin en cette fin d'année.

Alors, en vrac :

  • La compagnie Halcyon est dans le rouge et cherche à vendre ses droits de la licence Terminator. Je vous rappelle que ce sont eux qui possèdent un droit de regard sur toutes les adaptations cinématographiques des romans de Philip K. Dick.

  • Un très bel article de Jonathan Lethem sur Dick "Crazy friend".


  • La mini série du Prisonnier va être diffusée à partir du 15 novembre aux États-Unis.
Comments

Harrison Ford & Blade Runner

Quand Harrison Ford parle au Figaro, ce n'est pas tant l'annonce d'un nouvel opus d'Indiana Jones qui nous attire, mais l'évocation du tournage de Blade Runner qu'il a vécu dans la souffrance. Manifestement le temps panse toutes les blessures.

À l'époque du tournage de « Blade Runner », vous aviez eu de nombreuses tensions avec Ridley Scott. D'une mésentente avec un réalisateur peut donc naître un film culte ?
Ma relation avec Ridley n'a pas été aussi catastrophique qu'on l'a dit. Et nous ne nous sommes pas brouillés. C'est devenu une légende. Je ne nie pas les désaccords et les disputes vigoureuses avec Ridley mais j'ai toujours admiré son intelligence, sa façon de filmer. Les complications dans le processus créatif ne définissent pas l'expérience.


Comments

Do Androids Dream of Electric Sheep?

La série continue chez Boom Studio, toujours prévue pour un run de 24 numéros.

Le numéro 3
Do Androids Dream of Electric Sheep?Do Androids Dream of Electric Sheep?
Le numéro 4
Do Androids Dream of Electric Sheep?Do Androids Dream of Electric Sheep?

Le numéro 5
Do Androids Dream of Electric Sheep?Do Androids Dream of Electric Sheep?

Sur le même sujet, lire :
Comments

Do Androids Dream of Electric Sheep?

Le premier numéro de l’adaptation en comics est désormais à la vente. Je vous en parle sous peu.

boom
Note : les quatre premiers numéros seront réunis sous la forme d’un volume unique, un hard cover, comme ils disent.

Sur le même sujet, lire :

Comments

Purefold : le prologue de Blade Runner

Deckard face à lui-même
Ridley Scott vient d’annoncer que sa compagnie RSA Films développait une série de courts-métrages à destination du web : Purefold.

Ce seront des films de 5 à 10 minutes qui se dérouleront quelques années avant le début de Blade Runner à Los Angeles.

Le sujet sera « Qu’est-ce que cela signifie d’être humain ? » Les films reprendront ainsi l’exploration du thème de l’empathie déjà au cœur de Blade Runner.

Mais les films ne seront cependant pas trop liés à Blade Runner. En effet, pour des raisons de droits, il n’est pas possible de reprendre les éléments extraits du roman original de Philip K. Dick.

Les producteurs espèrent pouvoir diffuser le premier épisode pour cet été. Les films seront financés par la publicité.

Une dernière chose : les films seront exploités sous licence Creative Commons, ce qui implique qu’il sera possible de remonter, remixer les épisodes à condition de les diffuser avec la même licence. De plus le projet incorpore les médias sociaux, comme FriendFeed.

L’annonce par AG8, qui collabore avec Ridley Scott sur ce projet.


Comments

Blade Runner 2.0

La suite improbable de Blade Runner


Blade Runner 2.0
Il fallait bien que cela arrive un jour. La suite cinématographique de Blade Runner est presque de ces sujets qui enflamment le net dès que quelqu’un prétend avoir un bout d’information.

Maintenant, nous n’avons plus à attendre, et sommes soulagés, la suite existe.

Nous apprenons que Blade Runner 2.0 : Cyberchase a été écrit, réalisé par C. Thomas Howell... Enfin presque. En voici en tout cas le résumé:

In the year 2091 AD, a race of futuristic bounty hunters called "Blade Runners" are tasked with exterminating a deadly breed of lifelike robots known as "Replicoids." When Replicoid Cy Borg threatens to take over the entire internet using an advanced computer virus, Blade Runner Deckard 2.0 must stop him... or else all humanity may be destroyed!


Maintenant que vous êtes livide, voici le lien vers la page originale, une splendide contrefaçon d’une page IMDB que je ne peux que vous encourager à consulter.

Bon sang. J’adore ce dialogue :

Gaff: It's too bad she won't live! But then again, who does?
Deckard 2.0: [voiceover] It was then I learned I had been a Replicoid the entire time. I couldn't believe it! I thought I was a human being... but I was wrong... dead wrong.


Studying Blade Runner


Studying Blade Runner
Plus sérieusement, j’ai déniché un petit essai sur Blade Runner qui à l’air assez intéressant. Écrit par Sean Redmond, il propose une brève analyse en une centaine de pages du film de Ridley Scott.

Je viens juste de le recevoir, je vous transmets l’information et en reparlerai plus tard... Quand je l’aurai lu !

À acheter aux U.S.A. chez Amazon.com ou en France chez Amazon.fr.
Comments

Do Androids Dream of Electric Sheep? #2

Voilà les trois couvertures du deuxième numéro de Do Androids Dream of Electric Sheep? (À paraître.)

Do Androids Dream of Electric Sheep? Do Androids Dream of Electric Sheep? Do Androids Dream of Electric Sheep?

Sur le même sujet, lire :
Comments

En ce mois de mai

De quoi avons-nous parlé le mois dernier ?


Note : je vous rappelle que le site est archivé mensuellement et que les articles précédents sont consultables grâce au menu de droite.

De plus vous pouvez suivre l’actualité de ce site grâce à son flux
RSS, Facebook ou encore Twitter.
Comments

Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques?

Voilà les premières pages de Do Androids Dream of Electric Sheep?

Comme vous pouvez le voir, le travail d’adaptation a cherché une forme capable de conserver la narration du roman.


Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques? Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques?

Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques? Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques? Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques?

Sur le même sujet, lire :



Comments

Blade Runner for sale

Philip K Dick Ridley Scott
La vente aux enchères de l’année (du siècle ?) va avoir lieu. Organisée par la société Profiles in history, elle repose sur la collection du récemment décédé Forrest J. Ackerman.

Les pièces qui vont être vendues sont à proprement parlé hallucinantes (une première édition de Dracula signée par Bram Stoker, Bela Lugosi et Vincent Price ? le blouson de Ferris Bueller ? Rendez-moi riche, vite !)

Mais ce qui nous intéresse ici sont plutôt les lots n°876 à 888...

  • Lot #876 : Le blaster d’Harrison Ford : Mise à prix 100.000 $
  • Lot #877 : Le costume de Deckard : Mise à prix 30.000 $
  • Lot #881 : le blouson de Sebastian : Mise à prix 8.000 $
  • Lot #886 : Le blouson que portait Ridley Scott : Mise à prix 1.500 $
  • Lot #882 : Des badges de policiers : Mise à prix 2.000 $
  • Lot #876 : Un script de Blade Runner du 24 juillet 1980 : Mise à prix 2.000 $

Blade Runner Voight-Kampff
Mais c’est le lot 884 qui m’intéresse le plus.

Non pas pour l’acheter, hélas, mais pour ce qu’il révèle.

Il s’agit d’un objet unique : le questionnaire utilisé lors du tournage durant les scènes de Voight-Kampff.


Mise à prix : 2.000 $

Voight-Kampff Blade Runner
Le plus étonnant est de voir que les pages intérieures comportent un réel questionnaire.

Avec d’authentiques questions.

Je trouve bluffant le fait que la production du film soit allée aussi loin dans le souci du détail.

Au fait, la photo originale de Ridley Scott et Philip K. Dick est également en vente : Mise à prix : 400 $

Le catalogue est disponible en téléchargement. Qui, lui, ne vous coûtera rien !

Comments

Do Androids Dream of Electric Sheep?

Le travail des ayants-droits de Philip K. DickElectric Shepherd Productions se dirige actuellement dans quatre directions :
  • la poursuite des adaptations cinématographiques (comme le biopic The Owl in Daylight ou encore Ubik) ;
  • le développement d'une série TV basée sur les nouvelles de Philip K. Dick;
  • des adaptations sous la forme de jeux vidéos ;
  • des adaptations sous la forme de comics.

Un premier texte est en voie d'adaptation, il s'agit de la nouvelle « La fourmi électrique. » (à paraître chez Marvel).

Un autre projet vient d’être annoncé par BOOM ! Studios : la parution en 24 épisodes d’une adaptation du roman de Philip K. Dick (qui était déjà à l’origine de Blade Runner) : Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?

« We are thrilled that DO ANDROIDS DREAM OF ELECTRIC SHEEP? is being adapted for this audience by such a talented team. We’ve been incredibly impressed with BOOM!’s ability to create such a faithful interpretation of the original work without sacrificing their own original instincts and artistic sensibilities,” said Laura Leslie and Isa Dick Hackett of Electric Shepherd Productions. “Through this medium, readers will now have visual access to parts of the novel not explored in the film adaptation BLADE RUNNER.”



Le premier numéro comptera un avant-propos de Warren Ellis et doit paraître aux U.S.A. en juin.

Les couvertures du premier numéro sont de Denis Calero, Bill Sienkiewicz, Scott Keating & Moritat (ah ces variantes pour plaire aux collectionneurs !)


Androides comics Androides comics Androides comics Androides comics

Sur le même sujet, lire :


Comments

En ce mois d'avril

De quoi avons-nous parlé le mois dernier ?


Note : je vous rappelle que le site est archivé mensuellement et que les articles précédents sont consultables grâce au menu de droite.

De plus vous pouvez suivre l’actualité de ce site grâce à son flux
RSS, Facebook ou encore Twitter.
Comments

Les multiples fins de Blade Runner

Couverture grecque de Blade Runner
On le sait que la production de Blade Runner ne fut pas un long fleuve tranquille. Les scénarios se succédaient à un rythme effrénés et maintenant de nombreuses versions sont disponibles sur la Toile.
Ainsi il est possible de lire une version datée du 24 juillet 1980 (signée Hampton Fancher), une autre de 23 février 1981 (signée cette fois par Fancher et David Peoples).
David Peoples a rejoint la production en novembre 1980, la collaboration entre Fancher et Ridley Scott étant devenue trop difficile.
Une nouvelle version vient d'apparaître, cette fois datée du 22 décembre 1980.
Il est intéressant de noter que Fancher cessa officiellement de travailler sur le film le... 21 décembre 1980 (il reviendra sur le tournage cependant pour aider à la réécriture de quelque scènes vers la fin de la production.)
Pour en terminer avec les dates, un dernier rappel : l'article de Philip K. Dick dans lequel il éreintait la future adaptation de son roman date du 15 février 1981 (dans le Select TV Guide de Los Angeles)... Quand il lira le nouveau script de Peoples, Dick sera nettement plus enthousiaste.
Le tournage a commencé le 9 mars 1981 pour une durée de quatre mois.

Que nous apprennent ces trois versions différentes ?

24 juillet 1980


Roy Batty tué, Deckard et Rachel s'enfuient. Ils passent une merveilleuse journée dans une campagne enneigée... Deckard tue Rachel et se retrouve seul, méditant sur la réalité des choses dans un dernier monologue en voix-off :

DECKARD (V.O.)
I told myself over and over again, if I hadn't done it, they would have.
I didn't go back to the city, not that city, I didn't want the job.
She said the great advantage of being alive was to have a choice. And she chose. And a part of me was almost glad. Not because she was gone but because this way they could never touch her.
As for Tyrell -- he was murdered, but he wasn't dead. For a long time I wanted to kill him. But what was the point? There were too many Tyrells. But only one Rachael. Maybe real and unreal could never be separated. The secret never found. But I got as close with her as I'd ever come to it. She'd stay with me a long time. I guess we made each other real.



22 décembre 1980


Le lendemain de la mort de Batty. Deckard et Rachel sont dans l'appartement de Deckard. Le capitaine Bryant arrive mais Deckard refuse de le laisser entrer. Bryant, qui a compris que Rachel était là, dit à Deckard que Gaff est ambitieux.
Deckard tire ensuite sur Gaff, qui surveillait l'appartement. Lassé de tuer, Deckard s'enfuit avec Rachel. Ils quittent la ville et traversent un paysage dévasté "suggesting stories we don't know about between now and then." Deckard s'arrête en chemin sur une plage encombrée de carcasses de véhicules et de déchets pour lui faire découvrir la neige, qu'elle n'avait jamais vue. Rachel lui lance du sable mais Deckard est mal à l'aise et ne semble pas savoir comment jouer avec elle. Rachel déclare qu'il s'agit du plus beau jour de sa vie. Et elle a demandé à Deckard de la tuer. Ce qu'il a fait.
Deckard reprend la route, méditant sur son existence.

DECKARD (V.O.)
It was too late now. They would'nt give me papers for the Colonies even if I wanted them. It made me wonder more than ever what they do up there... I wondered who designs the ones like me... what choices we have... and which ones we just think we have.

Deckard regarde alentours. Son portefeuille posé à côté de lui contient une photo de sa femme et de son fils.
La méditation continue :

DECKARD (V.O.)
I wondered if I had really loved her. I wondered which of my memories were real and which belonged to someone else.

La caméra zoome sur le visage tendu de Deckard.

DECKARD (V.O.)
The great Tyrrell hadn't designed me, but whoever had, hadn't done so much better. 'You're programmed too,' she told me, and she was right. In my own modest way, I was a combat model. Roy Batty was my late brother.


Deckard regarde le ciel. Fondu au noir. Fin.

23 février 1981


Deckard et Rachel sont dans l'appartement de Rachel. Il lui demande si elle l'aime et lui fait confiance. Elle répond par l'affirmative. Il prend quelques affaires et ils se dirigent vers l'ascenseur. Il découvre en chemin un pliage en forme de licorne. Les deux amants roulent ensuite à travers la campagne. Dernière voix-off de Deckard alors qu'un voyant clignote sur son tableau de bord :

DECKARD (V.O.)
I knew it on the roof that night. We were brothers, Roy Batty and I ! Combat models of the highest order. We had fought in wars not yet dreamed of... in vast nightmares still unnamed. We were the new people... Roy and me and Rachael ! We were made for this world. It was ours!


Puis la caméra montre le spinner de Gaff, à leur poursuite.
Le script s'achève sur l'annonce du générique :

CREDITS ARE ROLLING, God help us all !


(j'ai honteusement repris un article de io9)

Sur le même sujet lire :




Comments

Et si Blade Runner était un dessin animé ?

Bien sûr cela n’est qu’un délire de graphiste mais le résultat est bluffant.
(Tout cela ne nous dit pas si Deckard est un Répliquant ou non.)


Bladerunner: The Animation by `diablo2003 on deviantART
Sur le même sujet lire :


Comments

Blade Runner 2... encore

La suite de Blade Runner
Encore une nouvelle rumeur concernant une hypothétique suite du Blade Runner de Ridley Scott...

Cette fois, c’est le scénariste
Travis Wright qui s’y colle sans qu’on ne lui ait rien demandé. En effet lors d’une conférence de presse consacrée à Eagle Eye, il a annoncé avoir travaillé sur la suite de Blade Runner avec l’équipe de scénaristes du film... équipe qui a rapidement publié un communiqué déclarant qu’il n’en était rien !

Donc restons zen, aucun studio n’a pour l’instant avancé le moindre centime pour un tel projet et nous ne sommes qu’en présence d’un coup publicitaire.

La
précédente rumeur, pour ceux qui veulent suivre un feuilleton qui devrait durer quelques années.

Sur le même sujet lire :
Comments

McG & Blade Runner

Harrison Ford dans Blade Runner
L’histoire bruisse sur le net. Il aura suffit d’une déclaration d’intention pour que les haches soient sorties et les quolibets fusent.

Il faut dire qu’il y a de quoi.

Quand
Variety a fait un portrait de Derek Anderson et Victor Kubicek (dans le cadre d’un dossier sur les jeunes producteurs à surveiller), ils ont demandé à McG (IMDB), réalisateur de leur production Terminator Salvation, ce qu’il pensait d’eux.

Il a déclaré espérer travailler de nouveau avec le duo dans un futur proche. Notant qu’il avait demandé à ceux qui travaillait sur son
Terminator de lire Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? il a déclaré que ce choix de film serait « a good one ».

Hum... Est-ce que quelqu’un peut lui rappeler que nous avons déjà un
Blade Runner adapté de ce roman ? (C’est un petit film sortie pendant les années quatre-vingts.)

Note : le contrat entre Halcyon et Electric Shepperds est très précis. Halcyon n’a pas à proprement parlé un contrat d’exclusivité sur les adaptations cinématographiques de Philip K. Dick. Leur contrat est un first-look deal. C’est-à-dire que pour les trois prochaines années, ils ont la priorité sur tous les projets d’adaptations de Dick ainsi que sur le développement de projets. Avec une réserve : ce droit de premier regard porte sur les textes qui n’ont pas déjà été adaptés auparavant.

Nous sommes sauvés.

Sur le même sujet lire :




Comments

Un entretien avec Syd Mead

Syd Mead est l’homme derrière la création visuelle du monde rétro-futuriste de Blade Runner, le chef-d’œuvre de Ridley Scott.

Il revient ici sur son travail, les différents débuts envisagés pour le film, les raisons de ses choix graphiques, etc.




Le tout forme un complément aux monumentaux suppléments de
Blade Runner : The Final Cut.

Sur le même sujet lire :

(Merci à Laurent)


Comments

Bernard Werber, PKD & Blade Runner

On m’informe que Bernard Werber a écrit quelques mots sur son blog autour de Blade Runner.

J’ai revu le coffret de Blade Runner. La meilleure version est sans aucun doute la version des producteurs de 1982 avec la voix off qui explique tout. La version réalisateur cut est beaucoup moins philosophique.

Si je comprends et partage en partie, par nostalgie, ce qu’il écrit sur la version de 1982, je ne comprends pas du tout ce qu’il entend dans sa deuxième phrase.
Tout le travail de Ridley Scott me semble aller, bien au contraire, vers un effacement du polar à la Chandler pour tendre vers quelque chose de beaucoup plus subtil et riche.

Non ?

Sur le même sujet lire :


Comments

Liens du jour

blade runner logo
Le final cut de Blade Runner a été diffusé par France 2 dimanche soir.


blade runner logo
Le blog totaldickhead a mis en ligne une interview de Philip K. Dick parue dans les années quatre-vingts. À lire de toute urgence !
Mise à jour : Henri nous précise que l’interview date en fait de 1974 (quelle année !). De nombreuses autres sont disponibles, jetez un œil !

blade runner logo
La jeune fille au cheveux noirs met en vente l’ensemble de sa correspondance avec PKD. Il s’agit de , oui, celle de La Fille aux cheveux noirs ! Lisez le dossier complet qu’elle a écrit. Je pense que vous retrouverez Linda bientôt dans ces pages.

blade runner logo
Tessa Dick fréquente le site. Est-ce que vous avez remarqué les quelques lignes de sa version de The Owl in Daylight ?
Comments

En ce mois de juin

Le mois dernier fut particulièrement riche. Ainsi nous avions :
- Nous avons parlé un peu de
Blade Runner et de Dark City ;
- Nous avons commencé à nous intéresser au film
Ubik.
- Notre entretien avec
Tony Grisoni sur The Owl in Daylight a été un grand moment (english page of Tony Grisoni’s The Owl in Daylight) ;
- La pages des
citations de Philip K. Dick a été lancée et fonctionne bien grâce à tous les participants.

Note :
je vous rappelle que le site est archivé mensuellement et que les articles précédents sont consultables grâce au menu de droite.
Comments

Blade Runner sur iTunes

On peut trouver sur iTunes toute une série de podcast gratuits publiés lors de la sortie en DVD de Blade Runner : The Final Cut.

Cela me rappelle qu’il y a toujours quantité de livres audio consacrés à Philip K. Dick et qu’il faudra bien en faire le tour.


Mise à jour : Voilà la liste des livres audio disponibles sur iTunes (France): Philip K. Dick sur iTunes.

Philip K. Dick



Sur le même sujet lire :



Comments

En ce mois de mai

blade runner logo
Vous voulez vivre dans le Los Angeles de 2019 tel que l'a montré Blade Runner ? Cela sera un jour possible et c'est une horreur.

blade runner logo
Alanis Morissette a parlé un peu de Radio Free Albemuth dans une conférence de presse récente.
Comments

RATP - Vangélis



Musique de Vangélis pour une publicité très dickienne de la RATP. Il s'agit, sauf erreur de ma part, de la musique du monologue final de Roy Batty (disponible sur la BO du film : Blade Runner Trilogy [25th Anniversary]).

Moi, ce qui m'intéresse, c'est ce qui se passe après. Une fois que le bonhomme a réalisé qu'un double numérique de lui-même erre dans les rues parisiennes.

Mise à jour : le morceau peut être acheté sur iTunes soit dans une version orchestrale « Farewell » ou dans sa version originale.


Comments

Tout est possible

Dès fois, il est des choses que l'on en croit pas envisageables. Peut-être parce que l'on manque d'imagination, ou que l'on est par trop raisonnable.

En tout cas, ils l'ont fait : le manteau de Deckard ! Et le parapluie !
Comments

Écrire comme Philip K. Dick

aoc08
Dans son article « Écrire comme Philip K. Dick », David Sicé se livre à un exercice aussi difficile que plaisant : mettre au jour les techniques narratives utilisées par Dick afin de permettre à un aspirant écrivain de les employer à son tour.
Nous ne sommes pas dans de la critique littéraire à proprement dit, nous sommes dans une démarche à la fois plus empirique et plus ludique, proche d'un atelier d'écriture.
Se servant du roman Blade Runner comme support, il en étudie les caractéristiques pour en extraire toute une série de procédés d'écriture (de la construction du récit à la mise en place d'éléments propres à la science-fiction dickienne en passant par le statut du narrateur). Il illustre le tout en développant un exemple personnel assez amusant.
Une lecture recommandée, ne serait-ce que par le regard original qu'elle offre.

Envoyer un chèque de 3 euros à l'ordre de « Club Présences d’Esprits » à
Club Présences d'Esprits
c/o Yohan Vasse
32 rue des Prés
77910 BARCY
Comments

Paul M. Sammon - Future Noir

dick future noir
Parlons enfin de Future Noir, la Bible définitive sur Blade Runner.

Vous me direz, "J'ai déjà vu le documentaire Dangerous Days inclus dans le coffret DVD !", je vous répondrai que si le documentaire est déjà assez exceptionnel en soi, il ne constitue par bien des aspects qu'une longue bande-annonce pour le livre ! En effet après avoir lu ce dernier non seulement vous saurez quasiment tout ce qu'il y a à savoir sur l'épopée du tournage, mais vous le saurez avec une somme de détails qu'aucun documentaire ne peut offrir.
Une chose est importante à dire : ce livre est une édition augmentée du premier livre paru en 1996. Ainsi les 374 premières pages sont constituées de cette première version, tandis que les 211 pages suivantes sont totalement nouvelles et font le point sur tout ce qui a pu avoir lieu entre 1982 et la sortie du DVD collector, The Final Cut.
On peut regretter cette division et que Paul M. Sammon n'ait pas eu le temps nécessaire pour une réécriture complète de son ouvrage (voir l'interview où il s'en explique). Mais en l'état nous avons déjà une somme d'informations étourdissante.
Qu'en est-il exactement ?
En 1980, la revue Cinefantastique a chargé Paul M. Sammon de couvrir le tournage de ce qui s'annonçait comme un futur triomphe. Un metteur en scène prestigieux, une star de premier plan et un auteur de SF réputé : le cocktail semblait imparable! Le journaliste s'immergeait dans une production à la fois complexe et fascinante dont on allait lui ouvrir toutes les portes. Il devenait ainsi le témoin privilégié d'une histoire fascinante.
Future Noir est à la fois le compte rendu de cette histoire, enrichi de nombreux témoignages, d'interviews en profondeur et de multiples données factuelles.
Bien sûr nous touchons parfois à l'anecdotique (vous saurez tout des spinners et de leur sauvegarde). Mais souvent nous atteignons l'essentiel.
En quoi est-ce que cela concerne le dickien que nous sommes ? Paul M. Sammon a connu Philip K. Dick et lui rend hommage à de multiples reprises, à la fois en traitant du roman Do Androids Dream of Electric Sheep ?, en racontant ses rapports avec la production et en analysant finement les liens entre Dick et le(s) scénario(s).
Les temps forts de cette nouvelle édition sont certainement les deux interviews majeures que sont celles de Ridley Scott et celle d'Harrison Ford (ce dernier ayant même lu le roman de Dick lors de ses recherches sur le personnage de Deckard).

En un mot comme en cent : indispensable.

Le livre est disponible par correspondance chez alapage ou Amazon.

Sur le même sujet lire :




Comments

Êtes-vous un geek ?

A Scanner Darkly Organic Cotton Tee
Continuons notre exploration du web et du laid. Enfin... du laid relatif. J'ai découvert toute cette série de T-shirts qui sont tous plus... particuliers les uns que les autres. Et pourtant, alors que je les référençais il y en avait bien un ou deux qui me semblaient sympathiques. Alors j'ai commencé à douter.
Suis-je un geek ?

Comme je ne voulais pas faire exploser cette page, j'avais commencé une petite sélection d'images ici.

Vous pouvez également vous amuser avec le site original juste ici. Il y en a bien d'autres à découvrir. Je me demande quand même quelle est la légalité du truc et ce qu'en penserait Philip K. Dick.
Comments

Un monde dickien

blade runner logo
John Alvin est décédé. Pour ceux qui ne connaissent pas l'homme, vous connaissez certainement son travail.

blade runner logo
Pour les esprits curieux, vous pouvez télécharger (format .pdf) la célèbre interview de Philip K. Dick de Rolling Stones ici. À voir au moins pour les photos.

blade runner logo
Une longue interview de Paul M. Sammon au sujet de la réédition de Future Noir . Certains d'entre vous l'ont découvert dans les bonus du DVD de Blade Runner. Il est l'auteur de la bible absolue sur le film. Je suis en train de terminer cette deuxième édition et vous en parle sous peu.

blade runner logo
Enfin, si quelqu'un achète ceci sur eBay, je veux une photo.
J'insiste.



Comments

Liens divers

blade runner logo
Une présentation des différentes versions de Blade Runner, du point de vue de la restauration de l'image. Instructif.

blade runner logo
Vous voulez investir sérieusement dans votre bibliothèque dickienne ? Vous cherchez désespérément le cadeau qui me fera à jamais plaisir ? Voilà, en direct de la collection de Thomas Disch (en VO, car c'est plus rigolo) :

  1. Typescript of Search for Philip K. Dick by Anne Dick, with related correspondence (2 TLS, 1986)

  2. Correspondence and Ephemera including: 2 TLS from Paul Williams (August 1983); seven-page TLS from Gregg Rickman, outlining his proposed biography (April 1986)

  3. Issues of the PKDS Newsletter (2,4-8, 11-18, 22/23)

  4. Drafts of Disch's letters to Williams and Ben Sonnenberg of Grand Street

  5. Photocopy of setting typescript of Radio Free Albemuth (posthumously published novel); and 12 books by or about PKD from the period

Vous voulez en savoir le prix ? Vous le voulez vraiment ? Et bien allez chez Abebooks.fr et faites chauffer la carte bleue.

blade runner logo
Oui, le prix est bien en euros... Pour vous consoler, Ubik en première édition à 1 euro, chez Ebay.
Comments

Liens du jour

blade runner logo
Laurent me transmet ce lien vers ce coup de gueule pour "une édition raisonnée de l'oeuvre de Philip K. Dick".

blade runner logo
Une critique du coffret consacré à la série Charlie Jade dont on évoquait la sortie ici est disponible chez dvdrama.com. Incompréhensible et rédhibitoire à mes yeux, la VO n'est pas sous-titrée ! Disponible chez Amazon ou chez Alapage.

blade runner logo
La revue DVDvision revient sous une nouvelle forme HDVDvision. Son premier numéro, en 1999, mettait Blade Runner en couverture. La mouture 2008 traitera longuement du coffret DVD. Disponible en souscription ici.

blade runner logo
L'objet dickien idiot du jour est en vente chez eBay.
Et vous êtes heureux de le savoir.
Comments

Vos photos

philip dick
J'ai travaillé (un peu rapidement) sur la galerie photo.

Il est possible que des bugs subsistent selon les navigateurs, n'hésitez pas à me les signaler.

Rien de tout cela n'est très sérieux, on va bien voir ce que la communauté dickienne va en faire.


  1. La galerie d'origine est toujours présente et me servira à mettre en ligne de mini expositions. Ainsi en ce moment j'ai regroupé tout un ensemble autour de Blade Runner ;

  2. Une nouvelle galerie fait son apparition. Elle repose sur le site de photos flickr.com. Deux possibilités s'offrent à vous : soit voir les photos directement en restant sur dickien.fr, il suffit alors de cliquer sur la photo, soit de consulter la photo sur flickr.com en cliquant sur le titre de la photo. Il est alors possible de laisser des commentaires (et d'en mettre aussi sur la photo elle-même, ce qui est assez rigolo en soi). Ceux qui le souhaitent peuvent m'envoyer leurs photos à ajouter. Ceux qui ont un compte chez flickr.com pourront le faire sans que j'intervienne.

  3. Une dernière galerie présente une sélection des dernières photos de flickr.com ayant un lien avec Philip K. Dick. Elle se renouvelle automatiquement.

Comments

Liens de Noël

blade runner logo
Une interview (en anglais) de Ridley Scott chez amazon.com. Il parle bien sûr de la nouvelle version du film. Dans les dernières secondes de l'interview, le mot sequel est prononcé... C'est K. W. Jeter qui doit être content !

blade runner logo
Ce que j'aime avec la logique du pire, c'est que cela ne s'arrête véritablement jamais. Voilà donc le cadeau de Noël auquel vous avez échappé. Ou peut-être pas... : eBay

blade runner logo
Ce livre chez Abebooks.fr me tente. C'est affreux cette envie d'acheter un livre seulement pour sa couverture.
Comments

Liens du jour

La frénésie Blade Runner The Final Cut commence à se calmer un peu. Je dois avouer que j'ai été particulièrement impressionné par le fait de voir la fréquentation du site multipliée par dix (10!) certains jours. Maintenant que les choses reprennent leur cours normal, voyons ce que nous avons.

blade runner logo
Une version 3D de Blade Runner pour 2012 ? C'est ce que déclare Ridley Scott dans le dernier numéro des Années Laser.

blade runner logo
Mad Movies fait le point sur Blade Runner The Final Cut dans son dernier numéro. Comme souvent, l'article est assez pertinent.

blade runner logo
Mais si vous voulez du Dick, on trouve Robot Blues sur . La rareté a un prix.

blade runner logo
Une analyse de Southland Tales (merci Laurent pour le lien). L'article semble particulièrement dense. J'en réserve la lecture pour plus tard, après avoir vu le film.

blade runner logo
Total-Dickhead s'amuse à mesurer la longueur des Dick des dickiens. Cela serait moins drôle en français.
Comments

Blade Runner au cinéma

Tenez. Voilà ce qu'on peut lire sur le site officiel de Blade Runner.

Blade runner the final cut

Certes, nous pourrions critiquer l'orthographe défaillant, mais ce n'est pas notre genre. Nous pourrions également geindre sur ces événements parisiens, mais nous l'éviterons. Nous pourrions aussi parler un peu d'autre chose pour changer.
Mais nous n'en ferons rien.

Car il reste encore quantité de suppléments à regarder.

Sur le même sujet lire :

Comments

Blade Runner Trilogy

blade runner trilogy
Et bien voilà. Tout vient à point et vous connaissez la suite.


Blade Runner Trilogy est désormais en vente en France, en import.
Je l'ai trouvé chez Amazon ou encore chez .

Mise à jour : lien vers amazon France.

Sur le même sujet lire :



Comments

Blade Runner : The Final Cut

laurizica
Lu sur forgottensilver : Charles de Lauzirika, le producteur du DVD de Blade Runner sera en Chat le 11 décembre grâce au HomeTheaterForum.com.
Il est le responsable de la restauration du film ainsi que du documentaire qui l'accompagne.
Trouvé au même endroit ce lien vers un article (en anglais) assez bluffant sur le contenu du coffret. Voilà de quoi convaincre ceux qui hésitent encore à l'acheter.
Le plus dur va être d'avoir le temps pour tout voir.

Sur le même sujet lire :
Comments

Liens du jour

blade runner logo
Archéologies du futur. Les éditions Max Milo publient la traduction d’un ouvrage de l’auteur marxiste américain Fredric Jameson, consacré au thème de l’utopie, perçue comme l’«angoisse de la perte du futur». Philip K. Dick fait partie du nombre des auteurs analysés. (28 &euroWinking (lien Alapage)

blade runner logo
Vous pouvez écouter des extraits (de petits extraits) de Blade Runner Trilogy de Vangélis sur cette page d'une boutique de vente en ligne de musique. Toujours pas d'informations sur une éventuelle sortie en France la semaine prochaine.

blade runner logo
Interview disponible ici du Peuple de l'herbe autour de leur album Radio Blood Money. Nous en avons parlé .

blade runner logo
Blade Runner, 25 ans, 25 secrets un dossier consacré au film à l'occasion de sa sortie en DVD par Allocine. Une page est consacrée à Philip K. Dick.
Comments

Le précieux est arrivé

priss
Les critiques de Blade Runner : The Final Cut tombent maintenant avec régularité.
L'événement est d'importance, regardez, même lesechos.fr en parle ! Je ne vais cependant pas poursuivre la collection des liens. L'immense majorité des avis est élogieuse. Beaucoup ne font que répéter le dossier de presse que l'on devine derrière.
Maintenant il reste à attendre une hypothétique sortie en salle !

Et je laisse la parole à ceux qui ont mis la main sur le précieux !
Comments

Bon plan

Blade Runner Ultimate Edition en coffret de 5 DVD
Le code "15CASH" donne 15€ de réduction immédiate à partir de 30€ d'achat jusqu'au 15/12 chez Alapage (lien sur l'image).

Cela fait le coffret
Ultimate de Blade Runner à 24,99 € (frais de port offerts).

[mise à jour] La boutique en ligne offre en plus un bon d'achat de 8€.

Si vous avez d'autres réductions intéressantes, ne gardez pas l'information pour vous !

Source.

Sur le même sujet lire :

Comments

Liens !

Le documentaire inclus dans la nouvelle édition de Blade Runner, Dangerous Days: Making Blade Runner a sa page IMDB.

Le site officiel du Philip K. Dick Trust a été mis à jour avec 38 nouvelles couvertures de livres de PKD.

Future Noir : La nouvelle édition de la bible consacrée à Blade Runner va bientôt sortir. La couverture est superbe. En pré-commande chez Amazon (24,96 &euroWinking (Youpi !)

Si l'album de Vangelis (Blade Runner Trilogy dont nous vous parlions ) n'est toujours pas en vente en France...
Groumpf, je sens que ça ne va pas être facile de mettre la main dessus...

Blade Runner : The Final Cut est maintenant en vente en ligne quasiment partout, ou du moins en précommande.

Blade Runner Ultimate Edition en coffret de 5 DVD
L'image de gauche provient d'Alapage, mais on peut aussi aller chez Amazon ou encore la fnac, c'est partout le même prix. Si par hasard vous trouvez une (très) bonne affaire, n'hésitez pas à faire circuler l'information!

Et comme je sens monter une frénésie d'achat
bladerunnerienne chez vous, voici les liens du fameux Métal Hurlant 79 (dont nous parlions ici) : à saisir chez ou chez Abebooks.fr

Comments

Blade Runner - un test

dickscott100
Voilà enfin du concret concernant le prochain Blade Runner : the Final Cut. filmsactu.com propose un test assez exhaustif de l'objet.
On peut aussi voir les visuels des DVDs chez dvdrama.com.
Le contenu sur papier était déjà particulièrement intéressant. La critique est élogieuse et ne fait que renforcer l'envie de mettre les galettes dans son lecteur de DVD !

Deux extraits qui nous concernent plus particulièrement :

La première section du DVD aborde la phase de conception et d'écriture de Blade Runner, en partant bien entendu du roman. On débute ce quatrième disque par une Featurette sur Philip K. Dick (14mns22), auteur du roman original Do Androids Dream Of Electric Sheeps? Ce documentaire se présente comme une biographie revenant sur son parcours mais aussi sur sa personnalité, ses obsessions, sa créativité. Entrecoupée d'interviews de membres de la famille de l'auteur et de biographes, cette featurette comprend aussi les images d'une interview de Dick lui-même s'exprimant sur son œuvre et ses difficultés à faire reconnaître le genre de la science-fiction comme faisant partie intégrante de la littérature.


Bon sang, un documentaire sur Dick (oui, en VOST). Mais il y a mieux, crénom de pomme !

Suit un Comparatif entre le roman et le film (15mns22) qui tente, au travers d'interviews croisées du réalisateur Ridley Scott, du scénariste Hampton Francher et d'auteurs spécialistes, de dégager les principales différences thématiques entre l'œuvre originale et le long métrage. Un documentaire synthétique mais pertinent. Enfin, cette première section s'achève par des extraits audio d'une interview avec Philip K. Dick lui-même, réalisée par Paul Sammon entre 1980 et 1982. Au cours de cet entretien passionnant, l'auteur apporte quelques éclaircissements sur les thématiques de son roman, avant de s'attaquer à Hollywood et à ses craintes de voir son film adapté. Enfin, il raconte sa rencontre avec Ridley Scott et son coup de foudre pour la version finale du scénario, tout en exprimant une divergence importante de point de vue avec celui du réalisateur sur les Répliquants.


Blade Runner Ultimate Edition en coffret de 5 DVD
Pour mémoire, le visuel (lien alapage) de ce qui sera 39,99 € de bonheur, dès le 05 décembre.

(Encore quelques jours d'attente et il sera à nous le précieux.)

(J'ai comme une envie de changer de télévision, mais je crois que cela ferait vraiment cher le coffret DVD !)

Sur le même sujet lire :
Comments

Quelques liens

En vrac et sans ordre !

  • Un article du Monde, "Blade Runner, le mouchard et le collector" (merci à P. V.)

  • Le site officiel de Blade Runner a été mis à jour, vous pourrez enfin voir des extraits de la nouvelle version du film... ou attendre sagement la sortie du DVD.

  • Et d'ailleurs j'ai trouvé enfin de bien jolies polices.

  • Blade Runner : The Final Cut sort au cinéma en Angleterre, en Australie, en Espagne et c'est à peu près tout... cherchez l'erreur !

  • Southland Tales ne marche pas vraiment aux U.S.A... Doit-on alors s'en inquiéter ou s'en réjouir ?

  • La galerie a été mise à jour. (oui, j'ai mis deux mois pour le faire, on peut attendre au moins autant pour que j'y replonge !)


Comme je n'ai pas le temps de me plonger dans Les Voix de l'asphalte, je culpabilise un brin. Je suis quand même en train de finir un petit bouquin anglais dont je parlerai sous peu.
Comments

Blade Runner Trilogy

brtrartw
Et moi qui me demandais comment célébrer le 1000ème visiteurs du site... Le mois de décembre va décidément être le mois de Blade Runner. En effet à l'édition définitive du film en DVD va correspondre la sortie d'un coffret de 3 CDs de la musique originale du film de Vangélis : Blade Runner Trilogy (un disque Universal !)

Mise à jour : bientôt en vente en import chez Amazon ?

Voici ce à quoi nous pouvons nous attendre ! Lire la suite...
Comments

Blade Runner - Version 1980

rachel
Une petite rareté : le script de Hampton Fancher pour Blade Runner daté du 24 juillet 1980 !

Vous
pouvez le lire ici, cela permettra d'attendre pour les plus impatients la sortie du DVD !

La voix off est présente... mais différente.

Sur le même sujet lire :



Comments

Votre porte-clés dickien

keyring
Ah... Il est certain que le dickien n'a pas de quoi se ruiner en matière de produits dérivés. Alors réjouissons-nous de voir que nos voisins britanniques sont devant un dilemme cornélien. Doivent-ils acheter le coffret de Blade Runner : The Final Cut en version ultimate standard, c'est-à-dire avec les mêmes gadgets que nous, ou doivent-ils prendre le coffret que vend la chaîne HMV qui comporte seulement un splendide porte-clés ?

La vie est mal faite parfois, non ?

Sur le même sujet lire :
Comments

Blade Runner - le jeu vidéo

bladejeu
L'illustration de la brève précédente m'a donné cette idée. Ubik de Cryo fut certainement un des jeux les plus attendus de 1998. Tournant sous Windows 95, ce fut une immense et superbe déception. Si le titre s'inspirait assez fidèlement du roman, sa réalisation était assez catastrophique et son principe particulièrement bancal.
Ce fut certainement un des rares jeux dont j'ai lu le manuel avant de commencer une partie... pour finir par cliquer comme un malade un peu partout pour le finir et faire la peau à Jory à grands coups d'Ubik.
Par contre la jaquette était superbe, elle orne toujours la rangée du haut d'une de mes bibliothèques (en cachant efficacement le bazar qui est derrière).

Il en est autre chose de Blade Runner produit par Westwood en 1998 1997. Dans le jeu, vous incarniez un Blade Runner, Ray McCoy, vous pouviez rencontrer certains des personnages du films (dont les voix étaient doublées par les acteurs originaux dans la VO). C'était un jeu d'aventure et il fallait mener à bien une enquête qui vous faisait revisiter les principaux lieux du film dont le jeu reprenait les sons d'ambiance et nombre de plans. Et en plus on pouvait explorer des photos comme le faisait Deckard !
Mais le jeu était surtout caractérisé par ses six fins différentes. Selon vos actions en cours de partie vous alliez vous diriger vers une d'entre elle. Alliez-vous vous révéler être un Replicant ou un Blade Runner pur et dur ? En un mot, on avait envie de recommencer afin d'orienter l'histoire dans une branche différente.

J'ai découvert que le titre était classé comme abandonware. C'est-à-dire qu'il n'est plus commercialisé et qu'il est mis à la disposition du public amateur de curiosités (voir la définition et les questions légales que cela pose chez wikipedia).
Ainsi le site planete-aventure.net met les trois CD du jeu à disposition. Je ne l'ai pas testé.

Si vous avez aussi des souvenirs liés à ces deux jeux, les commentaires vous sont ouverts.

Mise à jour : Gilles signale que les quatre CD sont disponibles chez abandonware-france.org.

Sur le même sujet lire :



Comments

Philip K. Dick au Box Office (France)

Continuons notre petite exploration chiffrée. Cette fois je me suis amusé à trouver le nombre d'entrée en France des films adaptés de Philip K. Dick, à l'occasion de leur première sortie.

Titre Année Spectateurs
Minority Report 2002 3 709 488 entrées
Total Recall 1990 2 360 003 entrées
Paycheck 2003 622 058 entrées
Blade Runner 1982 2 040 168 entrées
Next 2007 607 310 entrées
Impostor 2002 non disponible
Screamers 1996 71 888 entrées
A Scanner Darkly 2006 24 041 (1ère semaine)
Blade Runner FC 2007 Y'en aura pas

Sur le même sujet lire :
Le box office américain.


Comments

Philip K. Dick au Box Office

Soyons d'infâmes comptables pendant quelques instants. Voici les gains de toutes les adaptations de Philip K. Dick, durant leur exploitation en salle sur le territoire américain.

Titre Année Revenu
Minority Report 2002 $132,072,926
Total Recall 1990 $119,394,840
Paycheck 2003 $53,790,451
Blade Runner 1982 $27,580,111
Next 2007 $18,049,868
Impostor 2002 $6,285,176
Screamers 1996 $5,711,695
A Scanner Darkly 2006 $5,501,616
Blade Runner FC 2007 $3,740,330

La présence de Blade Runner : The Final Cut est justifiée par sa diffusion dans un circuit limité aux USA de 58 salles.
La lecture de ce tableau permet de comprendre bien des choses, non ?
Attention, ne le regardez pas trop longtemps, vous pourriez devenir cynique. Parce que vous savez comme moi que l'on cherche actuellement à monter, parce que le cinéma est souvent plus une industrie qu'autre chose, Total Recall 2...


Sur le même sujet lire :
Le box office français.


Comments

Blade Runner



On peut entendre une belle erreur et une grosse c... Sauras-tu les trouver ?

Sur le même sujet lire :
Comments

Blade Runner - Les nouvelles scènes

scottford
Continuons ! Voici un article en anglais qui revient sur les principales modifications qu'apporte Blade Runner : The Final Cut... dont le titre doit déjà être réservé pour Halloween XVI !

Voici une sélection. De nombreuses modifications sont minimes. Elles vont de la suppression d'un membre de l'équipe de tournage malheureusement filmé à l'addition de publicités supplémentaires sur les buildings.
En fait ce qui m'intéresse le plus est certainement le travail sur le son. L'ensemble a été remastérisé et je suis curieux d'entendre comment sonne ce nouveau Blade Runner.

  • La durée du film n'est pas changée. En fait, pour les connaisseurs de la version européennes, les changements sont moins flagrants que pour les américains (notamment en ce qui concerne la violence).

  • Beaucoup de plan ajoutés concernent l'ambiance générale de Los Angeles. Comme par exemple les gogo-danseuses.

  • L'image a été nettoyée, les câbles qui portaient les spinners retirés numériquement. Ainsi les mate-paintings sont parfaitement intégrés au reste de l'image. Le soucis de détail a même été jusqu'à la correction du gros plan de l'oeil qui ouvre le film : maintenant la rétine réagit devant les jets de flammes.

  • On ne revient pas sur les scènes retournées avec Joanna Cassidy. Voici le avant et le après.

  • La scène de la licorne est maintenant la scène originale, qui a été retrouvée. Celle du Director's cut 1992 était une prise alternative.

  • Quelques scènes ont été retouchées pour améliorer la continuité de l'ensemble. Par exemple, le combat entre Deckard et Léon devait avoir lieu avant la mort de Zhora. La scène a été déplacé lors du montage pour être placée après. Les hématomes sur le visage de Deckard, qui n'avaient plus lieu d'être, ont par conséquent été effacés.

  • La plan final de la colombe a été harmonisé. Elle s'envole maintenant sur un ciel bladerunnerien et non plus sur un ciel bleu. (Cette modification me semble un peu dommage, j'aime bien la symbolique de ce ciel.)

  • Lors d'une scène de dialogue, les paroles de Deckard ne sont pas synchrones avec ses lèvres. Harrison Ford n'étant pas disponible, on a fait venir son fils, on l'a maquillé pour lui donner la cicatrice qui orne le menton paternel... puis numériquement on a remplacé la bouche du père par celle du fils disant les mots corrects.



Au final, je pense que tout va dans le bon sens. Les modifications ne portent pas tant sur le fond du film que sur sa forme. Je me demande cependant si ce sont tout de même des apports essentiels au film. En effet, qui a jamais été gêné par ces défauts de tournage ? Le ciel bleu m'a toujours surpris mais ne m'a jamais dérangé. La modification de la mort de Zhora est peut-être ce qui apporte vraiment un plus au film. Le reste... ma foi, nous jugerons dans quelques semaines.

Tout ce que j'espère est que demeure toujours ce plan où la pluie tombe à l'envers. Juste pour nous rappeler que le cinéma reste une belle illusion.

Sur le même sujet lire :





Comments

Blade Runner - Editions françaises

Ca vous a plu ? Vous en voulez encore ? Continuons alors notre saga sur la sortie de Blade Runner en France. Il y a quelques temps, je vous parlais de la future édition en Z1. Si le contenu de l'édition française devrait être indentique en ce qui concerne les suppléments, le packaging n'est pas le même.
Une première chose : il n'y aura, semble-t-il, pas d'édition 'valise' en France.
La bonne nouvelle est que la sortie est avancée par rapport au Z1 : 5 décembre 2007 !

brdvd1
Blade Runner : The Final Cut sera vendu 19,99 €.

Il s'agit d'une édition double DVD qui comprendra le film et un DVD de bonus.

L'édition HD est vendu 24,99€. Il faut noter que seul le film sera en HD, les suppléments seront seulement en SD.



Le problème est que selon les boutiques en ligne, les prix annoncés et les visuels sont différents pour l'édition coffret dite Ultimate ! Il s'agit des 5 DVD qui comprendront, outre la version précédente, les autres montages du film.

brdvd2
Chez Alapage nous découvrons ce visuel. Le coffret est au prix de 39,99 €.
Le coffret porte la mention "Edition Ultimate Limitée".
Nous retrouvons ce visuel, mais au prix de 49,99 €, chez chapitre.com.

A priori, cela devrait être le bon même si la différence de prix est surprenante. Un léger doute subsiste quand on cherche un peu plus. Regardez !


drdvd3
Chez la Fnac, nous avons un autre visuel, qui reprend le premier plan du film.
Le coffret porte la même mention "Edition Ultimate Limitée"
Le prix est encore de 49,99€ !

Alors là, c'est à n'y rien comprendre. L'erreur de saisie est la plus probable pour les différents visuels. Les coffrets comportent les mêmes 5 DVD, je ne vois pas ce qui pourrait par contre justifier les 10 euros de différence.

Voici le descriptif de l'éditeur donné par chapitre.com :

Coffret en édition limitée contenant : - 1 licorne miniature - 1 livret exclusif à la France (32 pages) - 3 photos - 1 lettre de Ridley Scott à l'attention des fansDVD 1 Film en version "Final Cut" de Ridley Scott DVD 2 Film en version US (1982) Film en version internationale (1982) Film en version "Director's Cut" (1992) DVD 3 "Des temps difficiles : le making of de Blade Runner" DVD 4 Scénario Décors Musique Photos Lieux de tournage Effets spéciaux Plan marketing Bandes-annonces Réaction du public DVD 5 Film en "version de travail" Documentaire d'archive produit par Channel Four (52&aposWinking


Donc, mis à part la valise (si mignonne à acheter mais peu pratique à ranger) il ne manquerait pour l'édition française que le morceau de la pellicule originale et le modèle réduit du Spinner.

MISE À JOUR : Le site de la fnac et celui d'Alapage ont tout faux. Seul celui de chapitre.com donne des informations correctes. La preuve : voici ce que dit l'éditeur Warner Home Video. Le descriptif est également correct.
Le prix est donc bien de 49,9 € pour l'édition collector.

Sur le même sujet lire :



Comments

Blade Runner - LA Times

riddick
Nous continuons notre petite série de brèves autour de la nouvelle version de Blade Runner. Maintenant c'est au tour du Los Angeles Times de s'y coller.
L'angle de l'article est un peu différent. Il porte sur les difficultés du projet et sur l'apport des acteurs lors du tournage (du monologue de Rutger Hauer au travail de Edward James Olmos en passant par Sean Young.)
Intéressant, certes, mais cela donne aussi l'impression, d'articles en articles, que les journalistes racontent ce qu'ils ont vu dans le DVD de bonus que leur a communiqué l'attaché de presse.

Sur le même sujet lire :
Comments

Blade Runner - les différentes versions

rachel
Combien de versions différentes de Blade Runner existe-t-il ? La question est intéressante.

Pour le grand public européen, on peut parler de trois (en comptant la future Ultimate cut unrated) mais si on cherche un peu, il est possible d'aller jusqu'à huit, voire neuf !

En raison de cette histoire complexe, les retouches de Ridley Scott, ne me dérangent pas vraiment. D'autant qu'elles n'effacent en rien les versions précédentes (à la George Lucas) mais offrent une variation supplémentaire :

  • La version de travail (son non finalité, pas de Vangélis, etc.)

  • La version diffusée lors de la convention de San Diego en 1982

  • La copie américaine de 1982

  • La copie internationale de 1982 (un peu plus violente)

  • La copie japonaise de 1982

  • Une version TV US, sans sexe ni violence (pas de licorne non plus) en 1986

  • La Director's Cut de 1992 (qui connut les honneurs de la diffusion DVD)

  • Je ne compte pas une version pirate qui n'a jamais été commercialisée mais diffusée lors de conventions étasuniennes.

  • La toute nouvelle Final Cut

On ne peut qu'apprécier que le coffret permettre d'avoir accès à pas moins de cinq versions différentes !

Maintenant Gino m'interpelle... Quelle est la meilleure version du film ? Je serais tenté de répondre que la meilleure est forcément ma préférée.
Mais alors... quelle est ma version préférée? La question n'est pas évidente parce que la réponse est très personnelle. En effet, je n'ai pas découvert le film lors de sa première sortie en salle mais en VHS... louée en vidéo-club ! Ah... Ces couleurs caractéristiques, ce grésillement de l'image ! C'est une expérience que les moins de vingt ans ne pourront jamais connaître. Ce n'est qu'au début quatre-vingt-dix que j'ai pu voir le film en salle (en VOST) puis le redécouvrir en 1992 dans l'ancienne nouvelle version.

Si la version de 1982 m'est chère parce que j'y suis sentimentalement attachée, parce que c'est celle que j'ai vu le plus souvent de fois, la version de 1992 a pour elle une licorne dont j'aime tout particulièrement l'apparition. Je penche pour cette version-là comme étant la plus formellement aboutie et la plus forte émotionnellement.

Et vous ? Une version de prédilection ?


Sur le même sujet lire :



Comments

Blade Runner - Les détails de la restauration

br2
Le plan média continue (la France sera frappée plus tard !)
Grâce à Gino, nous pouvons découvrir un nouvel article anglo-saxon sur la nouvelle version de Blade Runner. Cette fois il ne s'agit pas pour Ridley Scott d'affirmer combien ce film est le sien (ce qui est vrai) en négligeant le matériau original (ce qui est mal). Cela se trouve chez digitalcontentproducer.com
L'article fait le point sur les différentes versions du film (et rappelle au passage combien le director's cut de 1992 était presque une fumisterie.) Alors, bien sûr, il faut vendre et on nous assure que oui, c'est juré, cette nouvelle nouvelle version est la meilleure de toutes.
Nous pouvons en douter. Nous verrons en temps utile.
Néanmoins il est certains que ce coffret, en présentant toutes les versions disponibles sera à même de combler le plus exigeant des fanboys pour quelques heures.
Personnellement, je suis plutôt impatient de découvrir le contenu des suppléments.
Et, qui sait, peut-être un chouette documentaire sur Philip K. Dick.

A venir, une petite compilation des rumeurs concernant les ajouts et modifications (quoi, le fils d'Harrison Ford qui servirait de doublure pour son père?)

Sur le même sujet lire :
Comments

Blade Runner

br1
Continuons avec les liens promotionnels consacrés à Blade Runner : The Final Cut. Voici une nouvelle interview de Ridley Scott, toujours en anglais, sur le site du New York Times.

Aucune information nouvelle pour les lecteurs de l'interview de Wired dont nous vous parlions la semaine dernière.

Sur le même sujet lire :
Comments

Zhora & le Blade Runner

licorne
L'actualité du moment est définitivement centrée autour de Blade Runner. Qui pourrait s'en plaindre ?

Hollywoodreporter.com évoque le traitement numérique qu'a subi le film pour sa restauration. En un mot, nous serons en présence de quoi justifier l'achat de la TV HD dont vous rêviez depuis si longtemps !
Le son a été remastérisé en 5.1, la colorimétrie sensiblement retravaillée pour mieux incorporer les mate paintings au reste de l'image.
Le plus intéressant est peut-être le fait que Ridley Scott ait rappelé Joanna Cassidy (voir ici sa fiche IMDB) pour améliorer la scène de la mort de Zhora. Rappelez-vous...
Deckard retrouve la Replicante, la confronte et finit par la pourchasser à travers les rues de la ville. Elle semble sur le point de lui échapper quand il parvient à la tuer en lui tirant dans le dos. Ridley Scott n'a jamais été satisfait du ralenti montrant la mort de Zhora. Il est vrai que la doublure y est particulièrement reconnaissable ! A l'occasion de cette nouvelle mouture du film, on a par conséquent filmé de nouveau l'actrice, devant un fond vert, avant de coller son visage sur celui de la cascadeuse !
Bon. Je ne suis pas totalement convaincu de la pertinence d'un tel changement, et il faudra certainement voir le résultat final pour juger sur pièce.
Personnellement cette scène m'a, dans mon souvenir, surtout dérangé pour son changement de chaussures... Les bottes à talon de l'actrices étant devenues de plus confortables et sûres chaussures à semelle plate. Je ne vais pas vérifier sur le champ si mon souvenir est correct et vous laisse me corriger si je me trompe.

Sur le même sujet lire :



Comments

Ridley Scott & Blade Runner

rs
Wired offre un dossier très complet autour de Ridley Scott et Blade Runner. Le film fait l'actualité : une brève sortie en salles étasuniennes de Blade Runner : The Final Cut avant la sortie mondiale en DVD.
Nous serons alors à même de découvrir cette dernière version du film. (Avant de nous jeter sur les bonus !)
L'interview est particulièrement riche, tout en restant dans le cadre d'une promotion de bon goût (la transcription intégrale ainsi que l'enregistrement audio sont disponibles.) Il se concentre principalement sur ce qu'a été son travail de metteur en scène.
Philip K. Dick et la difficile période d'écriture sont évoqués le temps pour Ridley Scott de confirmer qu'il n'a jamais pu finir le livre.
Alors il parle des scènes coupées (mais qui seront présentes dans les DVD de bonus) (oui, nous verrons enfin la scène de l'hôpital avec une image propre...), répète que Deckard est un androïde et souligne surtout combien ce film lui est personnel, peut-être son meilleur.
C'est pour cela qu'il a voulu retoucher en partie certains effets spéciaux, juste pour gommer ce qui a ses yeux ne sont que des défauts criards.
L'homme est manifestement fier de ce qu'est Blade Runner devenu. Le regard qu'il porte sur l'héritage du film -- lequel dépasse de très loin le cadre cinématographique -- est certainement la partie la plus intéressante de l'interview.

Le dossier se conclue par un petit inventaire ludique des influences multiples du film.

Pour mémoire (et pour les anglophones) je ne saurais trop recommander la lecture de Future Noir: The Making of Blade Runner qui est une somme consacrée à l'aventure du tournage de Blade Runner.

Sur le même sujet lire :
Comments

Blade Runner - le site officiel

brdvd
Alors voilà. Le site officiel lancé à l'occasion de la sortie en DVD de l'intégrale de Blade Runner.

Le slogan "The film that started it all" me laisse songeur dans sa grandiloquence un peu vaine.

A surveiller néanmoins à mesure que la date de commercialisation approchera. Le contenu risque de s'étoffer un brin.

Note pour les geeks : le coffret ultime ne devrait pas être commercialisé en Angleterre. Espérons qu'il le sera en France. Ce n'est pas comme si nous avions mieux à faire de notre argent.

Sur le même sujet lire :
Comments

Interview de Isa Dick Hackett

isa
Le Los Angeles Times a publié le 15 septembre 2007 une longue interview d'Isa Dick Hackett.
Elle revient sur ses souvenirs lors de l'échec en salle de Blade Runner...
Afin de reprendre en main les adaptations de
Dick au cinéma et de maintenir un niveau minimum de qualité, Isa et sa soeur Laura ont contribué à la fondation de Electric Shepherd, une société de production qui se concentre exclusivement autour des projets cinématographiques tirés de l'oeuvre de PKD.
Actuellement six longs métrages sont au stade du développement, dont...
Ubik !
Sont également prévu des jeux vidéo, des bandes dessinées et une collection de livres audio consacrée à l'intégrale des nouvelles.
David Hayter, scénariste des deux X-Men et du futur Watchmen, planche quant à lui sur une mini-série TV qui se baserait sur une sélection de nouvelles.
Bien évidemment la société de production travaille principalement sur
The Owl In The Daylight.
Sur le même sujet lire :


Comments

C'est Philip K. Dick qu'on assassine

metal-hurlant-dick
Ha... Métal Hurlant qui passe à côté de Blade Runner. Ce n'est pas ça qui va nous rajeunir !

Le très riche site The Conan Completist fait le point avec Doug Headline sur sa collaboration avec l'équipe de Métal. Il raconte comment il s'était retrouvé à la tête du (fameux) numéro spécial Conan.

Voici ce que l'on peut lire à la fin de l'entretien.

Un exemple frappant : lors de la projo de la copie de travail de BLADE RUNNER que la Warner nous organisa bien avant la sortie du film, dans la perspective déjà prévue à la rédaction que Métal ferait un numéro spécial dans le genre de celui sur CONAN, Manoeuvre, mal luné, décida qu'il détestait le film sous prétexte que Scott y plagiait Moebius, convainquit Dionnet qu'il fallait boycotter le film, flanqua le projet de hors-série aux orties et nous mit la Warner à dos. Il me fut impossible de le faire changer d'avis. Une décision irrationnelle, aussi bien commercialement qu'artistiquement. En 1990, lorsque nous avons organisé un grand référendum auprès des lecteurs de Starfix pour qu'ils élisent les plus grands films des années 80, BLADE RUNNER est arrivé en tête. Il n'y avait eu aucun autre film plus "Métal Hurlant" dans l'esprit en dix ans, et il est incroyable de penser que Métal passa à côté. Manoeuvre et Dionnet étaient formidables et je les admirais énormément, mais ils n'étaient pas toujours clairvoyants.

Sur le même sujet lire :


Comments

Blade Runner - Les Bandes Annonces

br
Les bandes annonces, en VO seulement, des DVD de Blade Runner sont visibles chez Yahoo.

Cela permet d'attendre un brin.

Et de faire des économies.

Sur le même sujet lire :
Comments

All Those Moments


Une autobiographie d'acteur a parfois de la peine à trouver son ton. Entre auto célébration et réflexion autour d'une gloire passée, le texte peut être facilement embarrassant pour le lecteur.

Rutger Hauer raconte ici une foule d'anecdote sur son travail, en restant au niveau de l'anecdote et du souvenir. Pour l'amateur de règlements de compte et de souvenirs croustillants, passez votre chemin, Rutger Hauer trace à grands traits ce qu'a été sa carrière et évoque à de nombreuses reprises ce qu'il souhaite qu'elle devienne, comme son goût pour la mise en scène.
Bien évidemment un chapitre entier est consacré au tournage de Blade Runner et à ce qu'il considère comme son plus grand rôle. Il revient sur la façon dont il considérait le personnage de Roy Batty, sur son écriture du monologue final et comment, par petites touches, il est devenu ce robot en quête d'une existence.

Une lecture vive et plaisante, en VO exclusivement.

Sur le même sujet lire :



Comments

Blade Runner en DVD

L'événement DVD de cette fin d'année sera certainement le retour des aventures de Deckard sur nos écrans. Le contenu est particulièrement alléchant et devrait combler bien des fans (et en ruiner certains).

Les éditions seront multiples, comme il est de rigueur, et si on ne sait encore trop rien du contenu de l'édition française, nous avons des renseignement précis de l'édition Z1. La nôtre devrait en être très proche.

BR2
Blade Runner : The Final Cut Special Edition 2 DVD

DVD 1 - Le nouveau montage "Final Cut" :

Le petit guide à trimbaler de Philip K. Dick est disponible !
guide-dick
Dickien: (adj. m.): qui rappelle l'univers de l'écrivain Philip K. Dick.


Philip K. Dick







AbeBooks.fr - 110 millions de livres neufs, d'occasion, anciens et rares.
Etienne Barillier © 2007-2014