The Two Georges

La radio BBC4 vient de diffuser une fiction inédite The Two Georges qui raconte la visite faite par deux agents du FBI à Philip K. Dick et sa femme Kleo. Si vous avez déjà lu une biographie, vous connaissez l’épisode. Stephen Keyworth s’amuse à inventer ce que cette rencontre a pu être.
Ne tardez pas à l’écouter rapidement la fiction sera retirée prochainement.

Lien vers la page de l’émission.

Vous pouvez également écouter une adaptation de Do Androids Dream of Electric Sheep? par Jonathan Holloway en deux parties : épisode 1 / épisode 2.

Comments

Many Happy Returns

Ce 16 décembre, Philip et Jane Dick ont quatre-vingt quatre ans.

You need a Flash-Player Plugin to view the Video.


Comments

Je suis vivant et vous êtes mort

Le roman biographique d’Emmanuel Carrère vient d’être réédité en poche.

J’ai longtemps eu un rapport particulier avec ce texte. Lors de ma première lecture, il y a bien longtemps, il m’avait autant fasciné par sa qualité littéraire qu’il m’avait agacé… En fait, je crois que je n’avais pas compris la démarche de Carrère et que j’attendais une biographie traditionnelle, factuelle et carrée. En fait il propose une exploration particulièrement personnelle de la vie et de l’œuvre de Dick.

Autrement dit cette réédition me susurre qu’il est peut-être temps pour moi de le relire une nouvelle fois.

Et vous quel souvenir vous laisse ce livre ?

Lire la critique sur le Figaro.fr.



Comments

Philip K. Dick, une vie

Joli travail que cette représentation graphique de la vie de Philip K. Dick.

Philip K Dick Timeline




Comments

Prophets of Science-Fiction

Voilà trois extraits du documentaire Prophets of science fiction. Il est intéressant pour la qualité des intervenants, mais parle, somme toute, assez peu de littérature.
Et je vous laisse les commentaires pour parler de la barbe de l’acteur qui incarne Philip K. Dick !






Comments

Anne Dick

The Search of Philip K. Dick, la biographie d’Anne Dick vient de connaître sa troisième édition.

Je viens de me la procurer et vous en toucherai deux mots quand je l’aurai lue.

Le livre est désormais édité par un éditeur professionnel, ce qui le rend nettement plus accessible (et va sûrement permettre aux premières éditions de prendre un prix délirant.)





Comments

The Search for Philip K. Dick

The Search for Philip K. Dick
Anne Dick publie en septembre, chez Tachyon Publications, une version révisée de son excellente biographie, In Search of Philip K. Dick.

Elle y raconte principalement leurs six années de mariage, multiplie les témoignages et les souvenirs. Son manuscrit a longtemps servi de base à la plupart des « grandes » biographies de Dick, il s’agit là de l’occasion de vous reporter directement à la source !

La première édition atteint désormais des prix stratosphériques chez les bouquinistes, la seconde est toujours disponible. Je suis curieux de découvrir ce qu’apportera cette troisième édition.

Je vous en reparle dès que j’ai des informations supplémentaires.

Comments

Philip K. Dick & le LA Times

Le journaliste américain Scott Timberg (son blog) a publié une série de six articles consacrés à Philip K. Dick pour le LA Times intitulée « Philip K. Dick, the last decade. »


J’attends de lire vos commentaires !



Comments

Pour un anniversaire

Aujourd’hui, 16 décembre, Philip K. Dick et sa soeur Jane auraient eu 81 ans.

Happy birthday !
Comments

La tombe de Philip K. Dick

Philip K. Dick est enterré à Fort Morgan, dans le Colorado. Il y repose aux côtés de sa soeur jumelle, Jane.

Nous pouvons lire dans un article de la presse locale comment des visiteurs déposent sur sa tombe des stylos ou encore des moutons en peluche.


Agrandir le plan
Comments

Philip K. Dick à Orange County

Nobody in Santa Ana knew who Philip K. Dick was.


orangecoast
OrangeCoast propose un intéressant article biographique sur Philip K. Dick. Le texte est en anglais, évidemment.

L’article, constitué d’interviews récentes et de la lecture de la biographie de Sutin, offre un panorama assez complet de la vie de Dick dans la région.

Il est assez riche en l’état, évitant certains des raccourcis journalistiques si fréquents dès que l’on parle de Philip K. Dick, notamment en laissant assez systématiquement la parole à ceux qui l’ont connu (comme Tessa Dick ou encore Tim Powers.)

Une lecture recommandée !

PS.: Tim Powers publie Secret Histories, une bibliographie qui a l’air passionnante et dont vous pouvez consulter un extrait.
Comments

Dark Haired Girl

Linda Levy
Après une première tentative, la correspondance entre Philip K. Dick et Linda Levy est de nouveau en vente.

Pour mémoire, Linda Levy est la jeune fille aux cheveux noirs, objet de cristallisation de bien des fantasmes de Dick.

La collection est bien évidemment composée entièrement de pièces uniques, vendues à un prix exorbitant (mais quel autre prix est-il possible de fixer ?)

Le descriptif :
  • 16 typed letters signed by Philip K. Dick, to Linda Levy, all but three with the original envelopes.
  • Two typed letters to Linda Levy, unsigned (one with “Phil” typed as closing, the other from “Pen Pal No. 2”, which is a parody of the letter from Gregory, listed below).
  • Three autograph letters signed by Philip K. Dick, to Linda Levy, 2 with envelopes.
  • Two autograph letters signed by Tessa [Dick], to Linda Levy.
  • Two postcards from Philip K. Dick to Linda Levy, unsigned with ink emendations by Dick.
  • Greeting card with handwritten note, to Linda Levy, signed by Philip K. Dick, with envelope.
  • Autograph letter signed by "Gregory," to Linda Levy, apparently the inspiration for the typed letter from “Pen Pal No. 2”, which is thought to be from Philip K. Dick.
  • Three original snapshot photographs, black & white, of Linda Levy, taken by Philip K. Dick.
  • Color snapshot photograph of Philip K. Dick, wearing a paisley shirt and seated on a couch, taken either by Linda Levy or given by Dick to Levy.
  • Carbon of a letter from Philip K. Dick to his editor at Ballantine Scott Meredith, asking the dedication of the collection HUMAN IS to be changed to read “To Linda Levy – Let us run across a pasture, hand in hand, and never look back. With all my love.” With handwritten note by Dick at top, “Linda – Here is your dedication.”
  • Two framed prints by George Grosz, signed by him in pencil, which were given by Philip K. Dick to Linda Levy.
  • Copy of Rolling Stone magazine, Nov. 6, 1975, with an article on Philip K. Dick, purchased by Linda Levy at the request of Dick, with a dollar he had mailed to her.
  • Book, “The Dark Haired Girl,” by Philip K. Dick, 1st edition, 1988, with dust jacket, signed by editor Paul Williams at the end of his introduction.

Le lien vers l’enchère.
Comments

800 Words: The Transmigration of Philip K. Dick

800 Words: The Transmigration of Philip K. Dick



800 words
by Victoria Stewart
Directed and designed by Jeremy Wilhelm

Lighting Design by Heidi Eckwall
Video Design by Amber Miller
Stage-managed by Jenny Moeller
Starring Luverne Seifert as Philip K. Dick
with Maggie Chestovich, Ryan Parker Knox, Allison Moore, Mo Perry, Kimberly Richardson, Clarence Wethern

800 Words: The Transmigration of Philip K. Dick is based on the life of ground-breaking science fiction author, Philip K. Dick, complete with secret agents, Dick’s dead sister and a talking cat. 800 Words is a surreal landscape where memories bleed into each other, fusing and merging in a funny, dark trip – not unlike a Philip K. Dick novel.

Il s’agit d’une pièce de théâtre américaine basée sur les dernières années de Philip K. Dick. Pour me faire pardonner le couper / coller précédent voici quelques liens supplémentaires :
Comments

Philip K. Dick: Remembering Firebright


Je viens de recevoir mon exemplaire, livraison rapide en direct des États-Unis.

Il s'agit d'un livre de réflexions et de souvenirs écrit par Tessa B. Dick, la dernière femme de Philip K. Dick.

Après l'avoir rapidement feuilleté des éléments m'attirent tandis que certaines phrases, nécessairement lues hors contexte, m'étonnent.

Maintenant il me faut trouver le temps de me jeter dedans...





Comments

Philip K. Dick (1928 - 1982)

Après un accident vasculaire cérébral le 18 février 1982, et Philip K. Dick meurt le 2 mars 1982 d'un arrêt cardiaque...
Je me suis posé la question de savoir dans quelle mesure le fait de se souvenir d’un tel jour tenait d’une fascination qui pourrait passer pour morbide (même si ce site est après tout
dickien, ce qui excuserait beaucoup de choses, mais passons...)
En fait je crois que ce qui me motive c’est de rappeler, de
me rappeler, que Dick n’est pas que la somme des étiquettes qu’on lui a collé sur le front. Qu’il a été un homme qu’il n’est possible d’appréhender qu’indirectement, par les biais des témoignages et qu’entre ses livres et sa vie se situe un interstice dans lequel nous sommes.

I am by profession, a science fiction writer. I deal in fantasies. My life is a fantasy. (VALIS)

Comments

Un Noël dickien

Ah... Trouver un cadeau de dernière minute... Et pourquoi pas un cadeau dickien ?

blade runner logo
Le livre d’Anne Dick, In Search of Philip K. Dick est disponible chez Abebooks.fr , nettement moins cher que chez Amazon.fr ;

blade runner logo
Pour les amateurs de l’Exégèse, en VO, acheter In Pursuit of Valis chez Amazon, particulièrement cher, ou encore chez le très recommandable Abebooks.fr !

blade runner logo
On peut trouver des livres audio (attention ils sont seulement en VO) de Philip K. Dick sur Philip K. Dick ;

blade runner logo
Je profite de l’occasion pour ajouter quelques T-Shirts même si je dois avouer que je n’ai toujours pas trouvé la perle rare ;

blade runner logo
Et comme cela fait l’actualité et que c’est vraiment l’achat indispensable du moment : le documentaire Philip K. Dick The Penultimate Truth (VO non sous-titrée) à commander directement chez l’éditeur, Kultur, ou encore amazon.com ou chercher sur eBay.

Comments

Philip K. Dick 1928 - 1982

You need a Flash-Player Plugin to view the Video.


Aujourd’hui c’est le quatre-vingtième anniversaire de Philip K. Dick.

Comments

1977, Philip K. Dick est à Metz

Juste une image.

Philip K. Dick à Metz

À commander directement chez l’éditeur, Kultur, ou encore Amazon.com ou chercher sur eBay. (attention je vous rappelle qu’il s’agit d’un DVD zone 1 uniquement, non sous-titréWinking.

Sur le même sujet lire :





Comments

Adickted de Thomas Cazals

Et oui, nous n’avons toujours pas eu l’occasion de parler du documentaire de Thomas Cazals, Adickted, qui fut en son temps un sacré coup de tonnerre dickien (et qui fait maintenant les beaux jours des sites de partage de vidéos.)

Pour commencer une petite séance de révision :



Et maintenant, des commentaires ? Des souvenirs ?
Comments

Né quelque part

Philip Kindred Dick et sa sœur jumelle Jane Charlotte ont vu le jour avec six semaines d’avance le 16 décembre 1928.
L’accouchement eut lieu dans le nouvel appartement des Dick au 7812 Emerald Avenue à Chicago.


Agrandir le plan
Jane est morte le 26 janvier.


Comments

1405, Cameo Lane, Fullerton, Californie

Laurent a découvert que l'un des appartements où vécut Philip K. Dick est en vente. Il s'agit du 1405, Cameo Lane, à Fullerton.
Voici à quoi ressemble la rue actuellement :

Agrandir le plan
Philip et Tessa habitaient l'appartement numéro 4 en 1974. Ce fut là qu'il vécut son expérience mystique dont nous parlerons bien un jour, ne serait-ce que pour établir une chronologie précise, si possible, des événements.
Voir ses lieux aujourd'hui me touche parce que cela rappelle que Dick n'est pas qu'une légende de papier ; cela replace l'homme dans un lieu et une histoire qui le rendent nettement plus réel.

L’annonce de mise en vente.
Comments

Lire Dick

Je lis ce billet et m’interroge. La connaissance des liens entre la biographie de l’auteur et son œuvre est-elle nécessaire à la bonne lecture du texte ? La question hante la critique depuis Sainte-Beuve, mène souvent à des dérives stupides, parfois à des analyses lumineuses.
Dans le cas de
Philip K. Dick, il est intéressant de noter que la confusion entre les deux, l’homme et l’œuvre, a commencé dès son vivant, je pense par exemple à ce qu’écrivait Harlan Ellison dans la préface de la nouvelle de Dick pour Dangereuses Visions (1967) « La Foi de nos pères » :

Ses expériences avec le L.S.D. et autre hallucinogènes, sans parler de stimulants du genre amphétamines, ont porté des fruits comme la nouvelle que vous allez lire une « vision dangereuse » parfaite.


Mais voilà que déjà on glisse, passant de la biographie au mythe, pour ne pas dire la légende.

Et vous quelle référence à
Dick le drogué, le fou, l’inadapté vous a le plus agacé ?
Comments

En ce mois d'octobre

De quoi avons-nous parlé le mois dernier ?

- Nous avons continué à parler de
John Alan Simon au sujet de Radio Free Albemuth ;

- On a rigolé en pensant à
Blade Runner 2 ;

- Et on a découvert une
nouvelle photo de Philip K. Dick.

Note : je vous rappelle que le site est archivé mensuellement et que les articles précédents sont consultables grâce au menu de droite.
Comments

Une nouvelle photo de Philip K. Dick

philip-k-dick-1979
Une nouvelle photo de Philip K. Dick vient d’apparaître sur notre page utilisant les ressources de flickr.com. À voir !

Je profite de l’occasion pour vous informer que j’ai un petit peu réorganisé la
bibliographie de Dick. De plus j’ai étendu le système de notation et de commentaires des pages des livres à celles des films. Profitez-en !

Enfin je termine sur une note plus personnelle en souhaitant la bienvenue à une toute jeune dickienne,
Iris, qui, si elle ne connaît pas encore les richesses de la bibliothèque familiale, fait la joie de ses parents (un conseil : penser à mettre les livres précieux hors de portée d’ici un an ou deux, je parle d’expérience.) Félicitations, je vous embrasse !


Comments

Philip K. Dick et Disneyland

Philip K. Dick et Disneyland... Le vaste sujet !

PKD évoque longuement le parc d’attraction de Disney dans son essai de 1978 « Comment construire un univers qui ne tombe pas en morceaux au bout de deux jours » (disponible en France dans Si ce monde vous déplaît...)

En effet Dick vivait à proximité de Disneyland. Ray Nelson (avec lequel Dick écrivit un roman à quatre mains) se souvient d’une de ses dernières rencontres avec Dick. Il le raconte sans que l’on sache vraiment si cette conversation est imaginaire ou non, ce qui est certainement pour le mieux quand on se souvient. En tout cas il évoque Dick s’achetant un billet annuel avec les gains de Blade Runner.

Tessa Dick évoque également dans une interview une visite avortée à Disneyland, pour cause d’agoraphobie.

Elisabeth Antebi a tourné à Disneyland une partie des interventions de Philip Dick pour son documentaire Les Évadés du Futur.

Pour cela, on ne peut qu’imaginer qu’elle aurait la réaction d’un Dick découvrant une nouvelle attraction basée sur Le Roi des Elfes, la prochaine production Disney adaptée d’une de ses nouvelles !



Comments

Des souvenirs de Dick sur eBay

oho-philip-dick
Tessa Dick, qui connaît de sérieuses difficultés financières, doit se résoudre à se séparer de quelques objets qui appartenaient à Philip K. Dick.

Elle les a mis en vente sur eBay :

- la poterie
qui se trouve dans Deus Irae, SIVA, ou encore l’Exégèse ;
-
;
- et enfin
.
Comments

Liens du jour

blade runner logo
Le final cut de Blade Runner a été diffusé par France 2 dimanche soir.


blade runner logo
Le blog totaldickhead a mis en ligne une interview de Philip K. Dick parue dans les années quatre-vingts. À lire de toute urgence !
Mise à jour : Henri nous précise que l’interview date en fait de 1974 (quelle année !). De nombreuses autres sont disponibles, jetez un œil !

blade runner logo
La jeune fille au cheveux noirs met en vente l’ensemble de sa correspondance avec PKD. Il s’agit de , oui, celle de La Fille aux cheveux noirs ! Lisez le dossier complet qu’elle a écrit. Je pense que vous retrouverez Linda bientôt dans ces pages.

blade runner logo
Tessa Dick fréquente le site. Est-ce que vous avez remarqué les quelques lignes de sa version de The Owl in Daylight ?
Comments

Une soirée avec Dick

dick-and-friends
Petite trouvaille pour ceux qui ne consultent pas régulièrement les galeries de photos consacrées à Philip K. Dick. Une photo d’une soirée entre amis, en 1978, avec Philip K. Dick, Nicole Panter, KW Jeter et Gary Panter vient juste d’apparaître !

(Pour les curieux : les galeries issues de flickr sont générées en temps réel en fonction des tags des photos postées. Elles sont utilisées ici en accord avec la charte et l’API de flickr. Elles évoluent ainsi constamment. Ainsi la page consacrée à Blade Runner a récemment vu passer une belle série de photos consacrées au Bradbury building et montre maintenant surtout une série de photos de poupées bladerunneriennes ! Je vous rappelle qu’il vous est également possible de participer à la galerie des dickiens.)


Comments

Quelques liens

blade runner logo
L’équipe de 1secondfilm.com est passée par le tournage du film de John Alan Simon, Radio Free Albemuth le premier jour de leur périple. (En fait, ils sont plus passés par la cafétaria que par le plateau.)

blade runner logo
Le blog totaldickhead revient sur le 707 Hacienda Way en photos. La maison du coffre-fort ouvert à la dynamite et élément paranoïaque clé a une place toute particulière dans l’oeuvre et la biographie de Phil Dick. On évoque d’ailleurs le site Philip K. Dick slept here qui en quelques photos vous raconte une vie...
Comments

Les signatures de Philip K. Dick

Sacré Philip Kindred ! L'oeil acéré d'Henri a vu probablement juste. J'ai fait une petite recherche sur Google sur les signatures de PKD. Mes recherches ont été rapides, il me fallait des signatures incontestables.

pkd-signature
Voilà la signature au bas d'une lettre à Claudia Bush (chez www.phildickian.com)

Je pense qu'on peut en faire notre base pour la suite.

Ensuite j'ai trouvé ces trois signatures sur le site de Brian Nation. (Le récit de l'obtention de ces signatures est amusant.)
pkd-signature-1 pkd-signature-2 signature-dick-penultimate

Après un rapide passage sur le site officiel, je ne trouve rien. Revenons alors à nos deux signature d'eBay (voir le lien dans l'article précédent).
pkd-signature-ebaypkd-signature-ebay-2
La seconde est particulièrement douteuse, non ?

Pour conclure je me dis que parmi tous les dickiens francophones, il doit bien y en avoir quelques-uns qui ont des dédicaces. J'ai bien envie de monter une page dédiée à ce genre de documents. N'hésitez pas alors à m'envoyer vos scans et / ou photos, histoire de développer plus encore notre galerie consacrée à Philip Dick !
Comments

Si loin, si proche

Juste oublié que le 16 décembre, c'est l'anniversaire de Philip K. Dick...
Comments

Your Name Here

TarynManning
Le site américain MTV Movie Blog présente une courte interview de Taryn Manning autour de son rôle dans Your Name Here.
En citant comme modèle le Festin nu tel que l'a adapté Cronenberg, Your Name Here devrait mélanger fiction et réalité au fil des errances mentales du personnage principal. Pour mémoire ce dernier est nommé William J. Frick suite à une intervention des ayants droit de Philip K. Dick.
Au début je pensais que ces derniers cherchaient avant tout à protéger leur propre biopic The Howl in Daylight... Pourtant en lisant l'interview on découvre que Dick Frick prend de la méthédrine ou encore de la cocaïne... Et là je reste songeur. Je me demande pourquoi aller si avant dans la caricature alors que Dick peut si facilement être représenté comme larger than life ? Bien sûr il ne faut pas présager de la qualité finale du film sur ces éléments de détails. Alors autant rester raisonnable, attendre d'en savoir un peu plus et de découvrir ce que peut donner Dick comme personnage de fiction.
Peut-être qu'Horselover Fat prend de la drogue, lui.
John Ford nous disait dans L'homme qui tua Liberty Valance "Quand la légende devient réalité, il faut imprimer la légende". A méditer.

Source

Comments

Your Name Here

Je me demandais ce qu'étaient en train de devenir les deux films actuellement en tournage sur Philip K. Dick. Si les deux projets ont pour objet la dernière époque de la vie de PKD, le résultat final risque de varier considérablement.

The Owl in Daylight
Le film reprend le titre du dernier roman, inachevé, de PKD. Le projet est autorisé par les ayants droit.

Paul Giamatti va incarner Dick... mais le scénario n'est toujours pas écrit ! J'ai fouillé un brin sans vraiment trouver d'informations pertinentes sur l'avancée du projet. Le tournage semble être programmé pour 2008.

Your Name Here
Traci lords

Le film est actuellement en post-production. Un conflit avec les ayants droit a entraîné quelques changements : le personnage principal se nomme désormais William J. Frick !
Le casting est constitué de
Bill Pullman, Harold Perrineau, Mircea Monroe et Traci Lords. Il est réalisé par Matthew Wilder dont c'est le premier film.

Voici le résumé du film, tel qu'il est donné par
l'IMDB :

"Your Name Here" tells the tale of the Sci-fi author William J. Frick during the last few days of his life. Penniless and living in squalor, Bill Frick is on a mission to finish his latest literary masterpiece. His inspiration is the actress Nikki Principal: the object of his obsession. After evading a lengthy visit from an IRS agent, Bill has a sudden stroke and wakes up in a limo with none other than Nikki Principal herself, who informs him that his current literary endeavor is going to change the world. He looks out his window and soon realizes that he has become a God amongst mortals, as murals and statues of him permeate the entire city. The vast majority of people worship him, but some like the nefarious Maurice Kroger want Bill's knowledge and power for their own malicious agenda. Over time Bill realizes that he is now living in a world in which he created, he is living one of his novels.


« Nikki Principal »... il fallait oser ! On peut craindre le pire. Attendons par conséquent le meilleur. Le film devrait être projeté lors du festival de Sundance en 2008.
Comments

Le petit guide à trimbaler de Philip K. Dick est disponible !
guide-dick
Dickien: (adj. m.): qui rappelle l'univers de l'écrivain Philip K. Dick.


Philip K. Dick







AbeBooks.fr - 110 millions de livres neufs, d'occasion, anciens et rares.
Etienne Barillier © 2007-2014