Comment terminer Blade Runner?

Blade Runner Screening test

Vous le savez comme moi, la fin du tournage de Blade Runner a été une longue suite de conflits et de crises.

  • Les prises de vues qui s’achèvent en catastrophe parce qu’une grève menace d’arrêter le tournage ;
  • L’ajout d’une voix off pour clarifier la narration, imposée par les producteurs, qu’Harrison Ford sabote lors de l’enregistrement espérant que les prises seront inutilisables ;
  • Ridley Scott qui doit lutter pour pouvoir faire le montage qu’il appelle de ses vœux.

This movie gets worse every screening.


Cette note date de janvier 1982. Nous en sommes au troisième montage du film, après une projection test. Ce sont les réactions de trois producteurs exécutifs, Jerry Perenchio, Bud Yorkin et Robin French. Lisez-là jusqu’à la fin, où on envisage de se rendre à Londres afin de reprendre en main le montage en expulsant Ridley Scott

(source)



Comments

Le Maître du haut château à la télévision

Enfin ! On l’attendait depuis plus de deux ans sur la BBC et c’est finalement sur la chaîne américaine Syfy qu’apparaîtra la mini-série Le Maître du haut château !

Si on démonte ce que nous dit le New York Times, nous apprenons que :
  • La série sera composée de quatre épisodes ;
  • Elle est produite par Frank Spotnitz, qui a travaillé notamment sur X-Files et Millenium ;
  • On retrouve également Ridley Scott à travers sa compagnie Scott Free Productions ainsi que Headline Pictures, Electric Shepherd Productions et FremantleMedia International.
  • Frank Spotnitz écrit les deux premiers épisodes. Aucun autre nom n’est annoncé.
  • Aucun acteur n’est attaché au projet.
  • Aucune date de diffusion n’est prévue.

Isa Dick Hackett, fille de Philip K. Dick et à la tête de Electric Shepherd Productions a déclaré :

The Man in the High Castle is one of the most highly regarded and influential novels my father wrote. It’s thrilling to be bringing it to life with such a talented, passionate team, and in a format that can do justice to the full scope of the material.



Comments

Un Noël dickien

Photo de tournage Rutger Hauer dans Blade Runner

Trois sorties dickiennes pour ce mois de décembre !

Blade Runner


L’avant-dernier tome de la bande dessinée de Tony Parker.
La fin de la série est véritablement ma préférée. Le projet me semble de plus en plus maîtrisé et intéressant.
Le dernier volume paraîtra en mars 2013, avec probablement un coffret qui réunira les volumes 4-5-6, semblable à celui qui regroupait les volumes 1-2-3.






Blade Runner - édition trentième anniversaire


L’événement est certainement la sortie du coffret Blu-ray célébrant le trentième anniversaire du chef-d’œuvre de Ridley Scott.
Son contenu est sans réelle nouveauté pour ceux qui avaient acheté les éditions Z1 / Z2 précédentes. Nous pouvons cependant avoir maintenant une édition française HD comprenant les versions Final Cut, Cinéma, Internationale et Director's Cut ainsi que le magnifique documentaire Dangerous Days sans oublier la version Workprint du film et une galerie de plus de 1000 photos. Parmi les plus du coffret, un jolie petit livre de photos, une réplique plastique Spinner et une carte postale avec une illustration 3D.

Nécessaire pour les complétistes, non ?



Total Recall - Mémoires programmées


Le film n’est pas bon, nous sommes tous d’accord là-dessus, non ?
Je suis pourtant curieux de découvrir la version longue, avec Ethan Hawke qui fait une petite apparition dans le rôle de Hauser.
Sinon j’aime beaucoup cette photo de Rutger Hauer qui montre le travail sur son costume. Et si je ne parle plus de Total Recall, version 2012 c’est bien parce que j’ai peu à en dire.






Comments

Prometheus suite de Blade Runner ?

prometheus-blade-runner

Prometheus suite de Blade Runner ?

Dans les bonus de l’édition anglaise de Prometheus on peut découvrir ce texte écrit par le personnage de Peter Weyland (Guy pearce). Je souligne toutes les allusions à Eldon Tyrell, sa mégalomanie pyramidale et ses Répliquants.

Alors voyons.

  • C’est un truc pour exciter les fans tout autour du monde, rédigé par un geek sous payé et c’est bien joué.
  • Avec la mise en route de Blade Runner 2, Ridley Scott a l’intention d’unifier les univers de Blade Runner, d’Alien via Prometheus et nous sommes devant un truc assez énorme, façon George Lucas.

Vous avez une explication ?

(source)

Mise à jour

En fait le blu ray contient un supplément « Merging Ridleyverses » dans lequel on voit Ridley Scott jouer avec l’idée durant la pré-production.

prometheus blu ray

Allant même jusqu’à envisager de faire apparaître des... Batty dans le film (dessin de Ben Proctor).

Weyland Batty

(source)



Comments

Blade Runner - dernier jour

bladebw7

Certains films sont obsédants comme un rêve de licorne. Le tournage de Blade Runner a été épique, frôlant souvent la catastrophe et a été riche en conflits. Il a été surtout rendu compliqué par une menace de grève de la Directors Guild qui devait débuter le 1er juillet 1981. Ridley Scott, s’il voulait finir son film, devait par conséquent absolument boucler son tournage avant la date fatidique.
Sinon, il allait devoir suivre les consignes de son syndicat et se retirer du projet…
Quand la date buttoir approche, l’équipe, déjà tendue, devient frénétique. Il reste à filmer le combat sur le toit entre Deckard et Batty ainsi que la scène de la mort de Batty...
Commencent alors trente-six heures de tournage où la pluie accentue la fatigue et l’épuisement. Les acteurs font la plupart de leurs cascades. Rutger Hauer improvise les dernières paroles de son personnage et Harrison Ford n’a plus besoin de jouer l’effondrement de son personnage, quand, au petit matin, on tourne les derniers plans.
Tournage de Blade runnerTournage de Blade runnerTournage de Blade runnerTournage de Blade runner

(Source des photos)



Comments

Blade Runner, deuxième

Blade Runner tournage

En pleine promotion de Prometheus, Ridley Scott en vient tout naturellement à évoquer le reste de sa filmographie ainsi que ses prochains projets, au nombre desquels nous pouvons compter Blade Runner 2 !

Par exemple dans une interview pour The Daily Beast, où il parle des personnages féminins forts dans ses films, il affirme :

Funny enough, I started my first meetings on the Blade Runner sequel last week. We have a very good take on it. And we’ll definitely be featuring a female protagonist.


Les choses se précipitent. Voilà qu’Alcon Entertainment vient de publier le communiqué de presse suivant, où nous apprenons que le film se déroule quelques années après le premier :

LOS ANGELES, CA, MAY 17, 2012—Hampton Fancher is in talks to reunite with his Blade Runner director Ridley Scott to develop the idea for the original screenplay for the Alcon Entertainment, Scott Free, and Bud Yorkin produced follow up to the ground-breaking 1982 science fiction classic, it was announced by Alcon co-founders and co-Chief Executive Officers Broderick Johnson and Andrew Kosove.
The filmmakers are also revealing for the first time that the much-anticipated project is intended to be a sequel to the renowned original. The filmmakers would reveal only that the new story will take place some years after the first film concluded.
The three-time Oscar-nominated Scott and his Blade Runner collaborator Fancher originally conceived of their 1982 classic as the first in a series of films incorporating the themes and characters featured in Philip K. Dick‘s groundbreaking novel Do Androids Dream of Electric Sheep?, from which Blade Runner was adapted. Circumstances, however, took Scott into other directions and the project never advanced.
Fancher, although a writer of fiction, was known primarily as an actor at the time Scott enlisted him to adapt the Dick novel for the screen. Fancher followed his “Blade Runner” success with the screenplays, The Mighty Quinn (1989) and The Minus Man (1999). He has continued to write fiction throughout his career.
Scott also will produce with Alcon co-founders and co-Chief Executive Officers Broderick Johnson and Andrew Kosove as well as Bud Yorkin and Cynthia Sikes Yorkin. Frank Giustra and Tim Gamble, CEO’s of Thunderbird Films, will serve as executive producers.
The original film, which has been singled out as the greatest science-fiction film of all time by a majority of genre publications, was selected for preservation in the United States National Film Registry by the Library of Congress as being “culturally, historically, or aesthetically significant.” The film was selected for preservation in the United States National Film Registry in 1993 and is frequently taught in university courses. In 2007, it was named the 2nd most visually influential film of all time by the Visual Effects Society.
State Kosove and Johnson: “It is a perfect opportunity to reunite Ridley with Hampton on this new project, one in fact inspired by their own personal collaboration, a classic of cinema if there ever was one.



Donc pour faire simple, le scénariste original de Blade Runner, soixante-quatorze ans, et son metteur en scène, soixante-quinze ans, reviennent aux affaires pour montrer à ces petits jeunots comment on fait de l’argent un film !
Ce serait mentir que de dire qu’un tel projet n’est pas excitant. Mais j’aimerais surtout avoir des nouvelles de la série télévisée que Ridley Scott devait produire d’après Le Maître du Haut Château !

Sur le même sujet lire :

Comments

Blade Runner Sketchbook (1982)

Le Blade Runner Sketchbook est une publication mythique, dont le prix pouvait atteindre des sommets sur le marché de l’occasion.

Publié en 1982, à l’occasion de la sortie du film, le livre reproduit des dessins de Syd Mead et Ridley Scott réalisés lors de la production du film. Ce qui en faisait un livre particulièrement recherché est le fait qu’il évoque des scènes qui ne furent jamais tournées, pour des raisons financières ou des changements de scénario.
Encore une fois, une perle nous permet de nous plonger dans le processus créatif si particulier et si fascinant de ce film.

Le livre est maintenant consultable en ligne gratuitement, et a priori légalement.


N’hésitez pas, c’est encore Noël !

Comments

Prophets of Science-Fiction

Voilà trois extraits du documentaire Prophets of science fiction. Il est intéressant pour la qualité des intervenants, mais parle, somme toute, assez peu de littérature.
Et je vous laisse les commentaires pour parler de la barbe de l’acteur qui incarne Philip K. Dick !






Comments

Prophets of Science Fiction

ep-103-philip-k-dick-100
Je ne l’ai pas encore vu, mais je vous transmets tout de même l’information, dans la cadre de la série de documentaires consacrée aux Prophets of Science Fiction, un épisode est intégralement consacré à Philip K. DIck.

L’émission est produite par Ridley Scott.

La page de l’émission est en ligne. Mais je ne crois pas qu’il y ait possibilité de la voir...

Comments

Blade Runner 2 - encore

bladerunner2

Blade Runner 2 ? Non, bien sur je ne parle pas du roman de K. W. Jeter, mais bel et bien de ce qui vient d’être annoncé par Ridley Scott dans une interview récente pour le Wall Street Journal :

  • il va réaliser Blade Runner 2 (espérons qu’il trouvera un meilleur titre !)
  • il est probable que ce sera une suite au premier.
  • il est en train de chercher un scénariste.

Bon. Comme je ne sais vraiment pas quoi en penser. Comme je me demande toujours en quoi un tel projet est utile. Je vous laisse les commentaires pour en parler.

(Lien vers l’article original.)

Comments

Sur le tournage de Blade Runner

Attention, document rare ! Ceci est un documentaire d’époque, tourné par M. K. Productions, destiné à être projeté lors des conventions de science-fiction.
Ridley Scott, Syd Mead et Douglas Trumbull parlent de la création de l’univers de Blade Runner.
À voir en plein écran !

Blade Runner Convention Reel (1982) from Joan Fuste on Vimeo.



Mise à jour : Si la vidéo est retirée, elle est toujours visible en visitant ce lien.



Comments

Ridley Scott retrouve Blade Runner

Ridley revient à Blade Runner

La nouvelle a vite fait le tour du web, alors essayons de dégager quelques faits qui nous permettent de dépasser la simple information, assez incroyable en l’état, selon laquelle Ridley Scott, prépare une suite de Blade Runner !

  • Les droits de la suite sont possédés par la compagnie Alcon Entertainment. L’achat a été finalisé en mars 2011. Vous pouvez lire une interview des producteurs réalisée alors, ainsi ce qu’en disait Isa Dick.
  • Les droits portent aussi bien sur l’univers du film que sur le roman de Philip K. Dick, dans lequel il sera encore possible de piocher (je me demande si Ridley Scott a fini par le lire, d’ailleurs).
  • Le projet semble concerner toute une série de produits autour de l’univers de Blade Runner, aussi bien d’autres suites que des prequels (comment on dit une suite qui se passe avant en français ?) voire des émissions TV ou multimédias.
  • Ce n’est absolument pas un remake.
  • Il n’y a pour le moment strictement rien d’écrit ! Si les contrats sont signés, aucun scénario n’a été envisagé… Donc ne retenez pas votre souffle !
  • On évoque à gauche et à droite une liaison avec un des débuts envisagés pour le film : la révolte des Répliquants sur Mars.
  • Vous pouvez lire dans le LA Times une interview d’Andrew Kosove, qui explique qu’au mieux le tournage pourrait être envisagé pour 2013 avec une sortie en salle en 2014.
  • Harrison Ford ? Personne n’en sait rien.
  • En attendant, voici une scène inédite de Blade Runner, devant servir pour une conversation au vidphone entre Rick Deckard et le vice-président de la Tyrell Corporation.

Pour les curieux, l’intégralité de l’annonce officielle :

LOS ANGELES, CA, AUGUST 18, 2011—Three-time Oscar-nominated director Ridley Scott is set to helm a follow up to his own ground-breaking 1982 science fiction classic “Blade Runner” for Warner Bros-based financing and production company Alcon Entertainment ( « The Blind Side, » « The Book of Eli » ).
Alcon co-founders and co-Chief Executive Officers Broderick Johnson and Andrew Kosove will produce with Bud Yorkin and Cynthia Sikes Yorkin, along with Ridley Scott. Frank Giustra and Tim Gamble, CEO’s of Thunderbird Films, will serve as executive producers.
The filmmakers have not yet revealed whether the theatrical project will be a prequel or sequel to the renowned original.
Alcon and Yorkin recently announced that they are partnering to produce “Blade Runner” theatrical sequels and prequels, in addition to all television and interactive productions.
The original film, which has been singled out as the greatest science-fiction film of all time by a majority of genre publications, was selected for preservation in the United States National Film Registry by the Library of Congress as being "culturally, historically, or aesthetically significant." The film was selected for preservation in the United States National Film Registry in 1993 and is frequently taught in university courses. In 2007, it was named the 2nd most visually influential film of all time by the Visual Effects Society.
State Kosove and Johnson: “It would be a gross understatement to say that we are elated Ridley Scott will shepherd this iconic story into a new, exciting direction. We are huge fans of Ridley’s and of the original ‘Blade Runner.’ This is once in a lifetime project for us.”
Scott is represented by David Wirtschafter at WME and David Nochinson at Ziffren Brittenham.
Released by Warner Bros. almost 30 years ago, "Blade Runner" was adapted by Hampton Fancher and David Peoples from Philip K. Dick's groundbreaking novel “Do Androids Dream of Electric Sheep?" and directed by Scott following his landmark “Alien.” The film was nominated for two Academy Awards (Best Visual Effects, and Best Art Direction). Following the filming of “Blade Runner,” the first of Philip K. Dick’s works to be adapted into a film, many other of Dick’s works were likewise adapted, including “Total Recall,” “A Scanner Darkly,” “Minority Report,” “Paycheck,” and the recent “The Adjustment Bureau,” among others.










Comments

Sur le tournage de Blade Runner

Présenté sans commentaires, car j’adore cette photo !

blade-runner-tournage

(source)


Comments

Une interview d'Isa Dick

À l’occasion de la sortie en France de L’Agence, Isa Dick a accordé une interview au figaro.fr.

Et le moins que l’on puisse dire est qu’elle annonce du lourd :

- elle évoque le projet Blade Runner, dont la rumeur le lie à Christopher Nolan ;
- elle confirme le projet de la BBC autour du Maître du Haut Château, produit par Ridley Scott ;
- elle confirme que Michel Gondry et Steve Zaillan travaillent sur une adaptation d’Ubik ;
- elle évoque Le roi des Elfes, le projet Disney dont on ne sait pas trop s’il est mort ou non.

Mazette ! Je vais avoir du boulot pour dix ans encore !

(Merci à Thomas qui a déniché le lien.)

Comments

Ridley Scott retrouve Philip K. Dick

Maitre du Haut Chateau
Oh, crénom de pomme !

La nouvelle vient de tomber : Ridley Scott va produire une mini-série de quatre épisodes pour la BBC1 autour du roman de Philip K. Dick Le Maître du Haut-Château.
Pour mémoire, il s’agit d’une uchronie dans laquelle les Alliés ont perdu la Seconde Guerre mondiale, et le monde vit désormais sous la domination tendue des Nazis et du Japon.
Le scénario est actuellement en phase d’écriture, sous la plume de Howard Brenton.

Ridley Scott a déclaré :

[It's] a joy and a privilege to be back in Dick’s world. I’ve been a lifelong fan. He is the master of creating worlds which not only spark the imagination, but offer deeper commentary on the human condition. Howard is one of Britain’s most highly regarded writers and will bring even more depth to Dick’s classic.

Comments

Purefold : le prologue de Blade Runner

Deckard face à lui-même
Ridley Scott vient d’annoncer que sa compagnie RSA Films développait une série de courts-métrages à destination du web : Purefold.

Ce seront des films de 5 à 10 minutes qui se dérouleront quelques années avant le début de Blade Runner à Los Angeles.

Le sujet sera « Qu’est-ce que cela signifie d’être humain ? » Les films reprendront ainsi l’exploration du thème de l’empathie déjà au cœur de Blade Runner.

Mais les films ne seront cependant pas trop liés à Blade Runner. En effet, pour des raisons de droits, il n’est pas possible de reprendre les éléments extraits du roman original de Philip K. Dick.

Les producteurs espèrent pouvoir diffuser le premier épisode pour cet été. Les films seront financés par la publicité.

Une dernière chose : les films seront exploités sous licence Creative Commons, ce qui implique qu’il sera possible de remonter, remixer les épisodes à condition de les diffuser avec la même licence. De plus le projet incorpore les médias sociaux, comme FriendFeed.

L’annonce par AG8, qui collabore avec Ridley Scott sur ce projet.


Comments

Blade Runner 2.0

La suite improbable de Blade Runner


Blade Runner 2.0
Il fallait bien que cela arrive un jour. La suite cinématographique de Blade Runner est presque de ces sujets qui enflamment le net dès que quelqu’un prétend avoir un bout d’information.

Maintenant, nous n’avons plus à attendre, et sommes soulagés, la suite existe.

Nous apprenons que Blade Runner 2.0 : Cyberchase a été écrit, réalisé par C. Thomas Howell... Enfin presque. En voici en tout cas le résumé:

In the year 2091 AD, a race of futuristic bounty hunters called "Blade Runners" are tasked with exterminating a deadly breed of lifelike robots known as "Replicoids." When Replicoid Cy Borg threatens to take over the entire internet using an advanced computer virus, Blade Runner Deckard 2.0 must stop him... or else all humanity may be destroyed!


Maintenant que vous êtes livide, voici le lien vers la page originale, une splendide contrefaçon d’une page IMDB que je ne peux que vous encourager à consulter.

Bon sang. J’adore ce dialogue :

Gaff: It's too bad she won't live! But then again, who does?
Deckard 2.0: [voiceover] It was then I learned I had been a Replicoid the entire time. I couldn't believe it! I thought I was a human being... but I was wrong... dead wrong.


Studying Blade Runner


Studying Blade Runner
Plus sérieusement, j’ai déniché un petit essai sur Blade Runner qui à l’air assez intéressant. Écrit par Sean Redmond, il propose une brève analyse en une centaine de pages du film de Ridley Scott.

Je viens juste de le recevoir, je vous transmets l’information et en reparlerai plus tard... Quand je l’aurai lu !

À acheter aux U.S.A. chez Amazon.com ou en France chez Amazon.fr.
Comments

Les multiples fins de Blade Runner

Couverture grecque de Blade Runner
On le sait que la production de Blade Runner ne fut pas un long fleuve tranquille. Les scénarios se succédaient à un rythme effrénés et maintenant de nombreuses versions sont disponibles sur la Toile.
Ainsi il est possible de lire une version datée du 24 juillet 1980 (signée Hampton Fancher), une autre de 23 février 1981 (signée cette fois par Fancher et David Peoples).
David Peoples a rejoint la production en novembre 1980, la collaboration entre Fancher et Ridley Scott étant devenue trop difficile.
Une nouvelle version vient d'apparaître, cette fois datée du 22 décembre 1980.
Il est intéressant de noter que Fancher cessa officiellement de travailler sur le film le... 21 décembre 1980 (il reviendra sur le tournage cependant pour aider à la réécriture de quelque scènes vers la fin de la production.)
Pour en terminer avec les dates, un dernier rappel : l'article de Philip K. Dick dans lequel il éreintait la future adaptation de son roman date du 15 février 1981 (dans le Select TV Guide de Los Angeles)... Quand il lira le nouveau script de Peoples, Dick sera nettement plus enthousiaste.
Le tournage a commencé le 9 mars 1981 pour une durée de quatre mois.

Que nous apprennent ces trois versions différentes ?

24 juillet 1980


Roy Batty tué, Deckard et Rachel s'enfuient. Ils passent une merveilleuse journée dans une campagne enneigée... Deckard tue Rachel et se retrouve seul, méditant sur la réalité des choses dans un dernier monologue en voix-off :

DECKARD (V.O.)
I told myself over and over again, if I hadn't done it, they would have.
I didn't go back to the city, not that city, I didn't want the job.
She said the great advantage of being alive was to have a choice. And she chose. And a part of me was almost glad. Not because she was gone but because this way they could never touch her.
As for Tyrell -- he was murdered, but he wasn't dead. For a long time I wanted to kill him. But what was the point? There were too many Tyrells. But only one Rachael. Maybe real and unreal could never be separated. The secret never found. But I got as close with her as I'd ever come to it. She'd stay with me a long time. I guess we made each other real.



22 décembre 1980


Le lendemain de la mort de Batty. Deckard et Rachel sont dans l'appartement de Deckard. Le capitaine Bryant arrive mais Deckard refuse de le laisser entrer. Bryant, qui a compris que Rachel était là, dit à Deckard que Gaff est ambitieux.
Deckard tire ensuite sur Gaff, qui surveillait l'appartement. Lassé de tuer, Deckard s'enfuit avec Rachel. Ils quittent la ville et traversent un paysage dévasté "suggesting stories we don't know about between now and then." Deckard s'arrête en chemin sur une plage encombrée de carcasses de véhicules et de déchets pour lui faire découvrir la neige, qu'elle n'avait jamais vue. Rachel lui lance du sable mais Deckard est mal à l'aise et ne semble pas savoir comment jouer avec elle. Rachel déclare qu'il s'agit du plus beau jour de sa vie. Et elle a demandé à Deckard de la tuer. Ce qu'il a fait.
Deckard reprend la route, méditant sur son existence.

DECKARD (V.O.)
It was too late now. They would'nt give me papers for the Colonies even if I wanted them. It made me wonder more than ever what they do up there... I wondered who designs the ones like me... what choices we have... and which ones we just think we have.

Deckard regarde alentours. Son portefeuille posé à côté de lui contient une photo de sa femme et de son fils.
La méditation continue :

DECKARD (V.O.)
I wondered if I had really loved her. I wondered which of my memories were real and which belonged to someone else.

La caméra zoome sur le visage tendu de Deckard.

DECKARD (V.O.)
The great Tyrrell hadn't designed me, but whoever had, hadn't done so much better. 'You're programmed too,' she told me, and she was right. In my own modest way, I was a combat model. Roy Batty was my late brother.


Deckard regarde le ciel. Fondu au noir. Fin.

23 février 1981


Deckard et Rachel sont dans l'appartement de Rachel. Il lui demande si elle l'aime et lui fait confiance. Elle répond par l'affirmative. Il prend quelques affaires et ils se dirigent vers l'ascenseur. Il découvre en chemin un pliage en forme de licorne. Les deux amants roulent ensuite à travers la campagne. Dernière voix-off de Deckard alors qu'un voyant clignote sur son tableau de bord :

DECKARD (V.O.)
I knew it on the roof that night. We were brothers, Roy Batty and I ! Combat models of the highest order. We had fought in wars not yet dreamed of... in vast nightmares still unnamed. We were the new people... Roy and me and Rachael ! We were made for this world. It was ours!


Puis la caméra montre le spinner de Gaff, à leur poursuite.
Le script s'achève sur l'annonce du générique :

CREDITS ARE ROLLING, God help us all !


(j'ai honteusement repris un article de io9)

Sur le même sujet lire :




Comments

Ridley Scott & Blade Runner

rs
Wired offre un dossier très complet autour de Ridley Scott et Blade Runner. Le film fait l'actualité : une brève sortie en salles étasuniennes de Blade Runner : The Final Cut avant la sortie mondiale en DVD.
Nous serons alors à même de découvrir cette dernière version du film. (Avant de nous jeter sur les bonus !)
L'interview est particulièrement riche, tout en restant dans le cadre d'une promotion de bon goût (la transcription intégrale ainsi que l'enregistrement audio sont disponibles.) Il se concentre principalement sur ce qu'a été son travail de metteur en scène.
Philip K. Dick et la difficile période d'écriture sont évoqués le temps pour Ridley Scott de confirmer qu'il n'a jamais pu finir le livre.
Alors il parle des scènes coupées (mais qui seront présentes dans les DVD de bonus) (oui, nous verrons enfin la scène de l'hôpital avec une image propre...), répète que Deckard est un androïde et souligne surtout combien ce film lui est personnel, peut-être son meilleur.
C'est pour cela qu'il a voulu retoucher en partie certains effets spéciaux, juste pour gommer ce qui a ses yeux ne sont que des défauts criards.
L'homme est manifestement fier de ce qu'est Blade Runner devenu. Le regard qu'il porte sur l'héritage du film -- lequel dépasse de très loin le cadre cinématographique -- est certainement la partie la plus intéressante de l'interview.

Le dossier se conclue par un petit inventaire ludique des influences multiples du film.

Pour mémoire (et pour les anglophones) je ne saurais trop recommander la lecture de Future Noir: The Making of Blade Runner qui est une somme consacrée à l'aventure du tournage de Blade Runner.

Sur le même sujet lire :
Comments

Le petit guide à trimbaler de Philip K. Dick est disponible !
guide-dick
Dickien: (adj. m.): qui rappelle l'univers de l'écrivain Philip K. Dick.


Philip K. Dick






AbeBooks.fr - 110 millions de livres neufs, d'occasion, anciens et rares.
Etienne Barillier © 2007-2013