Philip K. Dick à Metz

metz
© Paul de Busson/Le Républicain Lorrain

À l’occasion du festival de Metz, les invités sont allés visiter les rotatives du Républicain lorrain.

Saurez-vous reconnaitre tout le monde ?

De gauche à droite :

  • en bas : Gérard Fénéon, journaliste au Républicain lorrain, Mme Puhl-Demange, PDG du journal, Dominique Douay, Jean-Pierre Dionnet, Michel Demuth, la copine du moment d'Harlan Ellison, Philippe Hupp puis Pierre Pairault alias Stefan Wul trônant au milieu de sa famille ; 
  • à mi-hauteur : Jean-Baptiste Baronian, Simone Arous, Anne-Marie Demuth ;
  • en haut : Alexis Lecaye, Philip K. Dick, Harry Harrison, Jacques Goimard, Anne Baronian, John Brunner, Harlan Ellison, Gérard Klein, Robert Louit, Philippe Curval, Elisabeth Gille.

Merci à Dominique Douay qui m’a autorisé à partager cette photo avec vous. La photo est marquée afin d’éviter toute exploitation commerciale, veuillez m’en excuser.

Merci à Philippe Hupp, pour avoir complété efficacement la légende.

Comments

Philip K. Dick & le LA Times

Le journaliste américain Scott Timberg (son blog) a publié une série de six articles consacrés à Philip K. Dick pour le LA Times intitulée « Philip K. Dick, the last decade. »


J’attends de lire vos commentaires !



Comments

La tombe de Philip K. Dick

Philip K. Dick est enterré à Fort Morgan, dans le Colorado. Il y repose aux côtés de sa soeur jumelle, Jane.

Nous pouvons lire dans un article de la presse locale comment des visiteurs déposent sur sa tombe des stylos ou encore des moutons en peluche.


Agrandir le plan
Comments

Weird Tales

weird_tales_85
Pour fêter son quatre-vingt-cinquième anniversaire la mythique revue étasunienne Weird Tales a sorti un numéro spécial dédié aux 85 weirdest storytellers. (la traduction est inutile, non ?) PKD est du nombre.
La sélection a été faite par les lecteurs, et le site met en avant un auteur par jour.

Vous en saurez plus directement sur le site officiel de Weird Tales.


Comments

"Etonnants voyageurs" 2008, du 10 au 12 mai, autour des "migrations"

PARIS (AFP) — Le 19e festival "Étonnants voyageurs" de Saint-Malo se déroulera du 10 au 12 mai, en présence de quelque 300 auteurs et réalisateurs, pour trois jours de rencontres autour du thème des "Migrations".

"Jamais l'humanité n'a connu autant de déplacements de populations, voulus ou contraints", a souligné jeudi Michel Le Bris, le président du festival, qui décline chaque année le thème du voyage, au cours d'une conférence de presse à Paris.

Environ 500 rencontres et 150 projections seront organisées cette année sur les différents sites du festival. Parmi les grands rendez-vous de l'édition 2008, de nombreux débats et lectures autour des migrations, de l'exil, de l'errance, avec des écrivains venus du monde entier.

Un hommage sera rendu le dimanche soir à l'écrivain suisse Nicolas Bouvier, fidèle des premières années du festival, à l'occasion du dixième anniversaire de sa mort. « L’esprit de mai » sera également évoqué au travers notamment des bouleversements culturels et des grandes figures de la culture américaine des années 1960, Philip K. Dick, Jack Kerouac ou Bob Dylan.

Parmi les auteurs annoncés, Olivier Adam, Patrick Rambaud, l'Irlandais Colum Mc Cann, l'Egyptien Alaa El-Aswany, l'Israélien Amos Gitai, le cinéaste Bertrand Tavernier ou le dessinateur Baru.
Comments

San Francisco parano

Une critique de Les Voix de l'asphalte est en ligne chez bibliobs (site littéraire du nouvelobs.com). Elle est signée Michel De Pracontal.


Sur le même sujet, lire :
Comments

Radio Free Albemuth

Je vous donne en l'état le communiqué de presse officiel concernant le tournage de Radio Free Albemuth, tel qu'il m'a été transmis par la production. Sa lecture suivie de la comparaison avec ce qu'on a pu lire hier à droite et à gauche peut vous amuser cinq minutes.


LOS ANGELES
– October 26, 2007 – Writer, Director and Producer John Alan Simon today announced that principal photography on the Philip K. Dick-authored story RADIO FREE ALBEMUTH commenced in October on locations in and around Los Angeles. Musician/actress Alanis Morissette has joined the cast, which also includes Jonathan Scarfe (ER), Shea Whigham (Tigerland), Katheryn Winnick (Failure To Launch) and Hanna Hall (Forrest Gump).

John Alan Simon and his company
Discovery Productions and Dale Rosenbloom and his company Open Pictures (Girl in The Park, Shiloh Trilogy) will produce alongside Rhino Film’s president Stephen Nemeth (Fear and Loathing in Las Vegas, Dogtown and Z Boys).

Alanis plays Sylvia, first seen in one of Nick's (Scarfe) visions as a glamorous, phenomenal singer, who shows up in real life as an ordinary woman looking for a secretarial job. Recently declared in remission from lymphoma—which has puzzled her doctors, who thought it would be fatal—Sylvia gets a job at Nick's record label as a secretary, where her spirituality and visions soon make her a soul-mate with Nick.

Commenting of her first dramatic lead role, as a mysterious woman with prophetic visions and a beautiful singing voice, Alanis says, “I am a big fan of Philip K. Dick's poetic and expansively imaginative books. I feel blessed to portray Sylvia, and to be part of this story being told in film.”

Philip K. Dick’s most revealing and autobiographical novel was published after his death. Dick made himself one of the major characters in this story of an alternate past reality in which Richard F. Fremont, a Nixon-like President has managed to cling to power into a fifth term of office while hunting down a shadowy terrorist organization. Nick Brady, a record store clerk in Berkeley, begins to receive messages and visions from a mysterious and God-like source from the star system Albemuth, that he dubs VALIS – for Vast Active Living Intelligent System. When offered a high-paying music industry job, Nick, along with his wife Rachel and best friend, Philip K. Dick, a science fiction writer, move down to Los Angeles and find themselves drawn into an extraterrestrial plot to bring down Fremont’s totalitarian regime with the subliminal power of music.

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais ce projet, sorti de nulle part, dégagé de la mécanique hollywoodienne par son statut de film indépendant, me donne particulièrement confiance. Certes nous avons encore très peu d'informations sur l'adaptation en elle-même mais je trouve que tout va dans le bon sens.

Sur le même sujet lire :

Comments

PKD au cinéma

pkd
Quelques informations pour développer la brève d'hier.
The Philip K. Dick Estate, qui gère l'oeuvre de PKD, a émis ce communiqué de presse. En un mot, Electric Sheperd, compagnie possédée par lsa et Laura, deux des enfants de Dick, a signé un accord de partenariat avec The Halcyon Company (le site d'Halcyon).
Halcyon fait d'ailleurs pas mal parler d'eux. Ils viennent en effet d'acquérir les droits pour Terminator 4 et toute la franchise Terminator.
A la fin du communiqué de presse nous pouvons lire :

ESP is also producing a Philip K. Dick biopic which will interweave his life and work. The project is set up with HBO Films and Picture House with Paul Giamatti attached as lead actor and producer, and Tony Grisoni (Fear and Loathing in Las Vegas) scripting.

En un mot les choses avancent à leur rythme. Nous ne pouvons qu'espérer qu'un standard d'exigence et de qualité soit permanent dans le développement de tous ces projets.
Comments

C'est Philip K. Dick qu'on assassine

metal-hurlant-dick
Ha... Métal Hurlant qui passe à côté de Blade Runner. Ce n'est pas ça qui va nous rajeunir !

Le très riche site The Conan Completist fait le point avec Doug Headline sur sa collaboration avec l'équipe de Métal. Il raconte comment il s'était retrouvé à la tête du (fameux) numéro spécial Conan.

Voici ce que l'on peut lire à la fin de l'entretien.

Un exemple frappant : lors de la projo de la copie de travail de BLADE RUNNER que la Warner nous organisa bien avant la sortie du film, dans la perspective déjà prévue à la rédaction que Métal ferait un numéro spécial dans le genre de celui sur CONAN, Manoeuvre, mal luné, décida qu'il détestait le film sous prétexte que Scott y plagiait Moebius, convainquit Dionnet qu'il fallait boycotter le film, flanqua le projet de hors-série aux orties et nous mit la Warner à dos. Il me fut impossible de le faire changer d'avis. Une décision irrationnelle, aussi bien commercialement qu'artistiquement. En 1990, lorsque nous avons organisé un grand référendum auprès des lecteurs de Starfix pour qu'ils élisent les plus grands films des années 80, BLADE RUNNER est arrivé en tête. Il n'y avait eu aucun autre film plus "Métal Hurlant" dans l'esprit en dix ans, et il est incroyable de penser que Métal passa à côté. Manoeuvre et Dionnet étaient formidables et je les admirais énormément, mais ils n'étaient pas toujours clairvoyants.

Sur le même sujet lire :


Comments

Le petit guide à trimbaler de Philip K. Dick est disponible !
guide-dick
Dickien: (adj. m.): qui rappelle l'univers de l'écrivain Philip K. Dick.


Philip K. Dick


Sondage
L'exégèse ?
En VO !
En VF !
Les deux !
Pas pour moi.


Resultats
Version 2.08





ABC-Dick
Dickien sur Twitter


Twitter en chargement




AbeBooks.fr - 110 millions de livres neufs, d'occasion, anciens et rares.
Etienne Barillier © 2007-2013